En l'absence du roi, les participants à une cérémonie à Agadir rebroussent chemin

La délégation qui attendait Mohammed VI à l’aéroport d’Agadir le 27 janvier pour le lancement de l’application régionale du plan d’accélération industrielle rebrousse chemin vers Casablanca.

Par

Crédit: Fadel Senna/AFP

Une délégation de ministres, présidents de régions, homme d’affaires et journalistes se sont rendus à Agadir le 27 janvier pour une cérémonie, prévue le jour même, de lancement de l’application régionale du plan d’accélération industrielle.

Elle devait être marquée par la signature de plusieurs conventions d’investissements, notamment dans les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique et de l’offshoring, nous indiquent des sources proches du dossier, mais également par la présence du roi.

Alors que le souverain était attendu à l’aéroport d’Agadir, notamment par le ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy et son secrétaire d’État à l’Investissement Othman El Ferdaous, les participants à la cérémonie ont appris qu’elle serait en fait reportée. « On nous a dit que c’était reporté à demain, normalement« , explique une personne en charge de l’organisation. Les raisons de l’absence du souverain sont inconnues.

« Faute de places suffisantes dans les hôtels« , les participants rembarquent dans deux avions pour Casablanca, afin d’y passer la nuit et revenir à Agadir le lendemain, pour une nouvelle tentative.

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité