Moulay Hafid Elalamy dévoile ce que nous coûte la candidature au Mondial 2026

Le comité de candidature Maroc 2026 s'est exprimé pour la première fois officiellement, lors d'une conférence de presse ce mardi à Casablanca.

Par

Crédit: Yassine Toumi/TELQUEL

Cette conférence a été l’occasion de présenter le logo de la candidature marocaine, ainsi que les 3 membres du comité, en l’occurrence le ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy, le président de la Fédération royale marocaine de football Fouzi Lekjaâ ainsi que le ministre de la Jeunesse et des Sports Rachid Talbi Alami.

Fouzi Lekjaâ a rappelé les « changements opérés par la FIFA dans le mode d’attribution de la compétition », notamment l’élection par les 211 nations-membres de la FIFA. Le président de la FRMF a mis l’accent sur l’aspect « africain » de la candidature marocaine, déclarant que la Confédération africaine de football, à travers ses 54 membres, s’est « engagée à soutenir le dossier marocain ».

Lekjaâa rappelé que les 80 % de la note qui sera attribuée au dossier marocain par une commission de la FIFA reposent sur les infrastructures sportives, la rentabilité financière de l’évènement, et la mobilité assurée par les organisateurs.

« Plus de 70 personnes travaillent depuis 2 mois à la préparation de la candidature marocaine« , a-t-il indiqué à une assemblée de journalistes qui reprochaient à la Fédération son mutisme sur le sujet, depuis l’officialisation de la candidature marocaine en août dernier.

De son côté, Rachid Talbi Alami a affirmé que « le gouvernement apportera tout son soutien à la candidature marocaine« . Le ministre s’est également voulu rassurant sur l’enveloppe budgétaire « supportable » qui sera débloquée à cette occasion.

Le président du comité, Moulay Hafid Elalamy, a quant à lui dénombré les points forts de la candidature marocaine : proximité géographique, fuseau horaire favorable, stabilité sociale et politique, tolérance… S’il s’est défendu de chiffrer le coût global de la candidature, il a néanmoins estimé à « 100 à 120 millions de dirhams, le coût de la préparation du dossier de candidature« .

Moulay Hafid Elalamy a également dévoilé que « la construction de 8 stades est prévue » afin répondre au cahier des charges de la FIFA, précisant que pour la première fois, certains d’entre eux seront « modulables« .

Le comité d’organisation a jusqu’au 16 mars pour soumettre son dossier à la FIFA. En avril, une commission d’inspection de la FIFA se rendra au Maroc, afin d’établir un avis qu’elle remettra à son comité exécutif. La candidature marocaine sera ensuite soumise à l’épreuve de la validation entre les 6 et 7 juin, avant le vote final lors du congrès de la FIFA, le 13 juin. On rappelle que le Maroc a pour concurrent le trio nord-américain composé par les Etats-Unis, le Canada, et le Mexique.

article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.