Mexique : enquête préliminaire sur la mise aux enchères d'une "queue de dinosaure" marocaine

Crédit : DR

Une enquête préliminaire a été diligentée, afin de tirer au clair les informations relayées par certains médias sur la mise aux enchères au Mexique d’une « queue de dinosaure » originaire du Maroc, a-t-on appris de la direction du Patrimoine culturel au ministère de la Culture.

Cette enquête portera sur l’origine de la partie de squelette en question. Elle sera éventuellement élargie aux circonstances de sa sortie du territoire national, à la légalité de la démarche adoptée à cette fin ainsi qu’aux auteurs de cette action, a affirmé à la MAP le directeur du patrimoine culturel, Abdellah Alaoui.

Une fois les données exactes réunies, la Direction engagera toutes les mesures nécessaires pour l’ouverture d’une enquête internationale, conformément aux conventions internationales relatives à la lutte contre le trafic illicite de biens culturels, à la destruction et au pillage du patrimoine. Parmi ces textes figure la Convention de l’UNESCO de 1970, concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l’importation, l’exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels, a assuré M. Alaoui.

Cette semaine, des médias ont indiqué qu’une « queue de dinosaure » retrouvée au Maroc avait été mise aux enchères au Mexique, afin de récolter des fonds pour reconstruire des écoles détruites lors les deux séismes de septembre dernier.

Avec MAP

article suivant

Hammouchi a reçu le chauffeur du triporteur agressé par un policier

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.