Pour la 1ère fois, la MAE sud-africaine attendue à Rabat pour une conférence sur la migration

Maite Nkoana-Mashabane est attendue à Rabat pour prendre part aux travaux d’une conférence ministérielle sur la migration auxquels prendront part une vingtaine d’autres responsables africains. Il s’agit de la première visite d’un officiel sud-africain depuis la rencontre entre Mohammed VI et Jacob Zuma.

Par

Crédit: AFP
Crédit: AFP

La ministre des Affaires étrangères sud-africaine, Maite Nkoana-Mashabane,  est attendue à Rabat, le 9 janvier, pour prendre à une conférence ministérielle africaine consacrée au sujet de la migration, selon nos informations.  Il s’agit de la première visite d’un officiel sud-africain au Maroc depuis la rencontre entre le roi Mohammed VI et le président Jacob Zuma, le 30 novembre dernier en marge du sommet UA-UE, qui a marqué un dégel des relations entre les deux pays. Les deux chefs d’Etat avaient également convenu de relever le cadre des relations diplomatiques par la désignation d’ »ambassadeurs de haut niveau à Rabat comme à Pretoria » et  de « travailler ensemble, main dans la main, pour se projeter dans un avenir prometteur »

La ministre sud-africaine prendra part, aux côtés d’une vingtaine de responsables de pays africains «  venant de toutes les régions du continent » selon une source diplomatique marocaine, aux travaux de la conférence ministérielle africaine sur la migration. Cette rencontre aura pour but d’ «  harmoniser la vision d’un agenda africain pour la migration  » en vue du prochain sommet de l’Union africaine prévu pour la fin du mois de janvier selon une note du ministère des Affaires étrangères diffusée ce 8 janvier.

Elle fait suite à une « retraite » sur la migration organisée en octobre dernier par le Maroc à Skhirat à laquelle ont pris part des représentants de douze pays africains dans le but d’enrichir la note de synthèse sur la thématique présentée par le prince Moulay Rachid, au nom du roi Mohammed VI, lors du dernier sommet de l’UA à Addis-Abeba au mois de juillet dernier. Pour rappel, le souverain a été chargé par le président en exercice de l’Union africaine, Alpha Condé, de travailler sur la thématique de la migration lors du dernier sommet de l’UA.

Le Maroc est particulièrement impliqué dans la thématique de la migration puisqu’en plus de cette feuille de route africaine, le royaume a également été chargé d’accueillir les travaux du 11e sommet du Forum mondial sur la migration et le développement, qu’il co-préside avec l’Allemagne, du 5 au 7 décembre à Marrakech ainsi que la Conférence internationale sur la migration de l’ONU. L’événement sera marqué par l’adoption d’un Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

article suivant

Cumulant les retards, Casa Patrimoine se voit retirer d'importants contrats

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.