Les seniors marocains confrontés aux difficultés financières et au manque de protection sociale

En 2050, il y aura autant de seniors que de jeunes. Un constat qui interpelle, à plus d’un titre, Wafasalaf et l’incite à étudier l’évolution des pratiques et des comportements de cette catégorie de la population.  

Les « Seniors » (population de 60 ans et plus) représenteront 15 % de la population totale en 2030 et 22,9 % en 2050 d’après une étude présentée ce jeudi par Wafasalaf. Une situation résultant d’une transition démographique rapide avec une fécondité qui est tombée en moins de 30 ans à 2,2 enfants, soit un peu plus que le seuil minimal de reproduction de la population (2,1).

« Nous voulons dire que cette frange de la population compte aussi et poser la question de savoir comment on s’organise au Maroc 60 ans« , a déclaré Laila Mamou, présidente du directoire de Wafasalaf.

L’étude, qui avait pour objectif premier d’explorer cette catégorie de la population, s’est faite qualitativement sur base d’un questionnaire et quantitativement à travers des entretiens en face à face afin de cerner les attitudes et les comportements des seniors. L’étude a porté exclusivement sur le monde urbain. L’échantillon se composait de 508 individus âgés de 60 à 74 ans, et couvrant les villes de Casablanca, Rabat, Tanger, Fès, Marrakech.

L’une des principales conclusions qui se dégagent de cette étude est que les seniors considèrent globalement qu’ils sont bien entourés et bien valorisés, mais souffrent toutefois de difficultés financières et d’une protection sociale insuffisante.

Les sources de revenus et la retraite des seniors

Les pensions constituent la principale source de revenus des seniors interrogés (51 %), suivis du soutien de la famille proche (42 %). 16 % des seniors de l’échantillon étudié ont des crédits et le plus souvent à la consommation (42 %). Au niveau des dépenses, la priorité est accordée à l’alimentation, la santé et le logement.

Pour près de la moitié des seniors (47 %), l’âge idéal de départ à la retraite est 60 ans, notamment en raison de la perte du plaisir au travail, sa pénibilité, la fatigue, ou encore la sensation de « dépaysement » dans les structures où ils ont passé « toute leur vie« , suite au recrutement de jeunes.

De plus, 43 % des seniors actifs ou retraités affirment avoir préparé leur plan de retraite avant l’âge de 40 ans. Pour la plupart, c’est d’abord par un investissement dans l’immobilier. Ils estiment en effet qu’être propriétaire d’un logement est signe de paix et de sécurité. D’autres investissent dans l’immobilier, afin qu’il constitue une rente complémentaire à leur pension de retraite.

Ceux n’ayant pas préparé leur retraite expliquent qu’ils ne disposaient pas d’un accompagnement sur le passage à la retraite, ou encore qu’ils n’ont pas prêté attention à cette étape pourtant importante de la vie. 68 % des seniors actifs ou retraités de l’échantillon disposent d’une couverture retraite de base.

Le quotidien des seniors au Maroc  

La principale préoccupation des seniors marocains est leur état de santé (90 %), suivie de la perte d’un proche (58 %) puis la perte de leur pouvoir d’achat (40 %). Pour la majorité des seniors interrogés, la retraite est surtout le moment de s’occuper plus de soi-même, de sa santé, de passer davantage de temps avec sa famille.

Leurs activités sont axées sur les tâches du quotidien (tâches ménagères, courses…) et les rencontres avec leurs amis. Les principales activités sportives exercées par nos seniors sont la marche et le footing (94 %). Seulement 9 % d’entre eux sont inscrit dans des clubs, des associations sportives, culturelles, de loisirs…

En termes de fréquentation des médias, cette catégorie de la population est plus orientée vers la télévision et la radio. 26 % d’entre eux utilisent Internet (26 %).

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.