Khémisset : un président de commune condamné à 6 mois de prison ferme pour corruption

La chambre criminelle près la Cour d'appel de Rabat chargée des crimes financiers a condamné, lundi, un ancien président de la commune Marchouch relevant de la province de Khémisset, à 6 mois de prison ferme pour corruption, assortis d'une amende de 500 dirhams.

Par

corruption maroc
Crédit : Yassine Toumi.

L’ancien président de la commune Marchouch était poursuivi pour corruption pour avoir demandé des sommes d’argent « pour l’accomplissement d’une tâche relevant de sa fonction », selon MAP.

Le mis en cause avait été incarcéré à la prison locale de Salé en juin dernier après son audition par un juge d’instruction dans le cadre de l’interrogatoire préliminaire.

Les éléments de la gendarmerie royale de Roumani avaient interpellé, en juin dernier, le prévenu qui occupait le poste de président de la commune Marchouch à la circonscription Roumani relevant de la province de Khémisset, après avoir occupé le poste de Caïd à la commune de sidi Bouknadel à Salé.

MAP

article suivant

Pour la première fois en une décennie, le coût du risque baisse pour les banques marocaines

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.