Chine : le président poursuit la "révolution"... jusque dans les WC

La Chine doit poursuivre sa "révolution" afin d'assainir ses toilettes publiques, réputées pour leur saleté et leur odeur nauséabonde, a ordonné lundi le président chinois. Objectif: améliorer les conditions de vie et stimuler le tourisme.

Par

Crédit: DR

Cette « révolution des toilettes » avait été décrétée en 2015 afin de rendre ces lieux moins rebutants pour les touristes. La majorité sont des WC « à la turque », où le papier hygiénique n’est pas fourni.

Le président Xi Jinping a souligné que la rénovation des toilettes devait également améliorer la vie quotidienne, notamment dans les zones rurales, a rapporté lundi l’agence de presse Chine nouvelle.

Le problème des toilettes « n’est pas une affaire négligeable », a souligné le chef de l’Etat.

La Chine espère d’ici la fin de l’année avoir construit ou rénové plus de 70.000 WC depuis 2015. Durant la période 2018-2020, quelque 64.000 seront installés ou améliorés, selon l’Administration nationale du tourisme.

Dans les campagne chinoises, les toilettes sont souvent réduites à de simples latrines sans chasse d’eau, où les excréments s’entassent dans une fosse.

« Les autorités locales sont désormais plus conscientes du rôle important joué par les toilettes » depuis le lancement de la « révolution », selon Chine nouvelle.

« Leur amélioration ne bénéficie pas seulement à l’industrie touristique, mais (…) également au niveau global de civilisation de la société. »

article suivant

Patricia Buisson, spécialiste de la "politique de prix", en renfort chez Total Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.