Le retard des pluies n'inquiète pas Aziz Akhannouch

Le ministre de l'Agriculture et de la pêche, Aziz Akhannouch. Crédit: Yassine Toumi
Le ministre de l'Agriculture et de la pêche, Aziz Akhannouch. Crédit: Yassine Toumi.

Le ministre de l’Agriculture assure qu’en cas de retard des pluies, les mesures prévues sont calquées sur celles prises pour sauver la campagne agricole 2015-2016.

« Même si le retard des précipitations persiste d’ici le mois de décembre, il n’affectera pas la campagne agricole« , a déclaré, rassurant, Aziz Akhannouch lors de son intervention à la Chambre des représentants le 20 novembre.

Des mesures pour sauver la campagne agricole sont prévues en cas de sécheresse, mais ne seront pas mises en place avant fin décembre. « Le ministère et les administrations sont rodés à gérer ces situations d’urgence » nous assure une source proche du ministre.

Notre interlocuteur rappelle la campagne 2015-2016, marquée par un retard des précipitations. Le Maroc avait lancé un plan contre la sécheresse pour sauver la saison. Lors de cette campagne, le Maroc a produit 96 millions de quintaux de blé.

Les mesures prévues concernent notamment la poursuite du programme d’assurance agricole, l’économie d’eau d’irrigation, la subvention des engrais, ainsi que l’approvisionnement régulier et suffisant en intrants agricoles.

Ces mesures n’influenceront en rien la flambée générale des prix des produits agricoles que connait le marché actuel. « Elles sont dues à la spéculation des intermédiaires, c’est un problème qui dépasse le ministère », conclut notre source.

article suivant

Turquie : Erdogan réélu président

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.