Record mondial un tableau de Léonard De Vinci vendu à 450,3 millions de dollars

Il n'a fallu que 19 minutes pour que "Salvator Mundi", un tableau du peintre italien Léonard De Vinci pulvérise le record de la toile la plus chère du monde à 450,3 millions de dollars.

Par

De Vinci bat Pablo Picasso à coup de pinceau, laissant loin derrière lui « Les Femmes d’Alger » vendu en 2015 à 179,4 millions de dollars. « Salvator Mundi », le dernier tableau du maître italien,  a escaladé 53 échelons pour enrichir le patrimoine d’un collectionneur privé dont l’identité restera inconnue. Le tableau était jusqu’ici la propriété du milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, oligarque exilé, qui détient aussi le club de football de l’AS Monaco.

La maison d’enchères Christie’s avait estimé à 100 millions de dollars cette toile de 65 cm sur 45 cm. Ce tableau, vendu pour 45 livres seulement en 1958, n’a été  reconnu comme un authentique « Leonardo » qu’en 2005.

Mercredi soir, dans une salle d’enchères chauffée à blanc, les enchères pour « Salvator Mundi » ont démarré à 70 millions de dollars, pour atteindre 400 millions de dollars, devenus 450,3 millions avec commissions, frais et taxes. À mi-chemin, l’affaire s’est résumée à un duel entre deux acheteurs anonymes, qui passaient leurs ordres au téléphone, par le biais des vendeurs de Christie’s. Le coup de marteau final a lui déclenché un tonnerre d’applaudissements et d’exclamations.

article suivant

"Arabiyat" : ode aux femmes arabes en dix films

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.