Le gouvernement crée une Agence nationale des équipements généraux

La nouvelle agence sera chargée de la maîtrise d'ouvrage des équipements généraux pour le compte de l'État, des collectivités locales et des établissements publics. 

Par

«Pont Mohammed VI», le plus grand pont à haubans d’Afrique enjambant la vallée de Bouregreg sur l’autoroute de contournement de Rabat

Le Conseil du gouvernement devrait adopter, ce jeudi 9 novembre, un projet de loi créant l’Agence nationale des équipements généraux (ANEG). Selon le projet de loi élaboré par le ministère de l’Équipement et des Transports, l’ANEG sera chargée de piloter, en tant que maître d’ouvrage, des équipements généraux pour le compte de l’État, des collectivités locales et des établissements publics. Toutes les missions de l’ANEG seront encadrées par des contrats entre cette nouvelle agence et les autorités concernées.

L’ANEG bénéficiera de l’autonomie financière et sera dotée d’un Conseil d’administration présidé par le Chef du gouvernement. Y siégeront des représentants de l’administration, d’architectes, de représentants de bureaux d’études opérant dans le secteur du BTP, ainsi que les entreprises de ce même secteur et trois personnalités choisies pour leur expertise dans le domaine. Les membres de ce Conseil d’administration siégeront pour une durée de trois ans, renouvelable à une seule reprise. Des textes réglementaires seront élaborés ultérieurement pour le fonctionnement de cette nouvelle structure étatique.

En plus de la réalisation et le suivi des projets des grandes infrastructures, l’ANEG aura aussi un rôle consultatif auprès des autorités publiques en matière de sécurité des grands projets, l’évaluation des chantiers, l’évaluation des budgets et même en ce qui concerne l’élaboration des législations relatives au  secteur.

article suivant

Horst Kohler en tournée dans la région à partir du 23 juin

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.