Pour un avocat égyptien, "le viol est un devoir national"

La vidéo d'un avocat égyptien appelant ouvertement au viol "des filles trop dévêtues" a créé un tollé en Egypte, au milieu du scandale Harvey Weinstein et des phénomènes #BalanceTonPorc et #MeToo

Par

Invité d’une émission télévisée sur le harcèlement sexuel, Nabil Al Wahsh, un avocat égyptien, a ouvertement appelé au viol des « filles qui ne se respectent pas ».   » Je dis que quand une fille marche comme ça (avec un jean déchiré, ndlr), c’est un devoir patriotique de la harceler sexuellement et un devoir national de la violer », a-t-il répété. Une plainte aurait été déposée contre lui pour « incitation au harcèlement et au viol », alors que le Conseil national égyptien pour les femmes a annoncé son intention de déposer une plainte contre la chaîne de télévision.

Selon une étude publiée le mois dernier par Forbes, le Caire serait la ville de plus de 10 millions d’habitants la plus dangereuse pour les femmes.

article suivant

Othman El Ferdaous au chevet des salles de cinéma