Le chiffre d'affaires de Maroc Telecom baisse de 2,5% à cause de la VoIP

La croissance du chiffre d'affaires des services sortants augmente de 2,3% grâce à un"fort engouement pour l'internet mobile".

Par

Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom Crédit: Maroc Telecom

Le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires de 26,02 milliards de dirhams, en légère baisse de 2,5% (-2,3% à taux de change constant) au cours des neuf premiers mois de 2017. Une situation « due au recul des revenus entrants suite à la libéralisation de la téléphonie sur IP depuis novembre 2016 au Maroc et aux baisses des tarifs de terminaison d’appels mobile au Maroc et dans les filiales africaines« , explique un communiqué de Maroc Telecom publié le 23 octobre.

Le chiffre d’affaires des services sortants a augmenté de 2,3% surfant sur le « fort engouement pour l’internet mobile« , et l’augmentation de l’utilisation des services data. L’essor de ces derniers est corrélé à une hausse du parc internet mobile de 30,3%. Le groupe mise donc sur une « accélération du déploiement des réseaux très haut débit pour répondre à la forte demande« .

+8% de clients

Cette croissance est aussi due à l’augmentation du parc client de Maroc Telecom. Selon les chiffres du 3e trimestre 2017, le groupe a dépassé 56 millions de clients, soit une hausse de 8% de sa base clients. L’agrandissement du parc client est essentiellement dû « à la hausse des parcs Mobile au Niger, au Togo et en Côte d’Ivoire et à la croissance soutenue des parcs haut débit fixe et mobile au Maroc« , précise le communiqué.

« Les résultats du troisième trimestre confirment l’amélioration des tendances observées durant le premier semestre et valident les choix stratégiques du groupe que sont le développement à l’international et le déploiement accéléré du très haut débit mobile
et fixe pour accompagner les usages croissants de la Data« , a déclaré Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom.

Le résultat net ajusté part du groupe (RNPG) de Maroc Telecom bondit de 4,2% au 3trimestre 2017 et atteint plus de 4,48 milliards de dirhams. Le taux de marge de l’EBITDA à change constant a augmenté de 1,3 point pour atteindre 50%.

Du côté des nouvelles filiales, la croissance est soutenue avec 11% d’augmentation du chiffre d’affaires et 42% de croissance de l’EBITDA à taux de change constant, sur les neuf premiers mois de 2017.

À l’issue de l’année 2017, le groupe Maroc Telecom prévoit toujours une « légère baisse du chiffre d’affaires due aux nouvelles mesures de régulation« . L’EBITDA devrait rester « stable » et le CAPEX représenter 23% du chiffre d’affaires, hors fréquence et licences. « La mise en œuvre des plans d’investissements massifs et de modernisation des nouvelles filiales africaines se poursuit et commence à produire ses fruits en termes de croissance et de contribution aux performances du groupe« , a expliqué Abdeslam Ahizoune dans un communiqué.

article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation