Abdelouafi Laftit à Séville pour parler immigration et terrorisme avec six homologues européens

Le Maroc était l'invité de la réunion des six pays les plus peuplés de l'Union européenne ce lundi 16 octobre à Séville. Au programme: lutte antiterroriste et politiques migratoires.

Par

Abdelouafi Laftit avec ses homologues européens à Séville. Crédit : Twitter / Juan Ignacio Zoido

Sur la photo de classe du G6, au milieu des ministres européens de l’Intérieur, on reconnaît Abdelouafi Laftit, titulaire du poste au Maroc. Il représentait le Royaume à Séville lors de la réunion des six pays les plus peuplés de l’Union européenne, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Italie, la Pologne et l’Espagne, présidée par Juan Ignacio Zoido, ministre espagnol de l’Intérieur.

Abdelouafi Laftit a été convié étant donné « l’importance » du Maroc « dans la lutte contre le terrorisme jihadiste et pour éviter la pression migratoire subie pour le sud de l’UE« , a expliqué Juan Ignacio Zoido, cité par l’agence de presse espagnole Europa Press. « Suite à l’attentat de Barcelone et à l’été intense en arrivées de migrants sur les côtes de la frontière sud, le gouvernement (espagnol) semble vouloir promouvoir une stratégie européenne commune« , commente le quotidien espagnol El Pais

Pour lutter contre le terrorisme, des mesures ont été prises dès ce matin. Juan Ignacio Zoidi a annoncé que le G6 a décidé de renforcer le contrôle des « précurseurs d’explosifs » et d’améliorer l’accès « aux données de communication, en maintenant un équilibre entre la vie privée et la sécurité« , indique encore Europa Press.

Le ministre espagnol a par ailleurs présenté la pression migratoire comme « la préoccupation permanente de l’UE« . Il prêche alors pour une série de « mécanismes légaux et de procédures adéquates » pour établir une migration « régulière« , de manière à ce que les immigrés « ne soient ni des victimes ni des proies de réseaux et de mafias voués au trafic illégal de personnes« , poursuit Europa Press. 

Zoido a mis en évidence l’étroite collaboration développée par les pays du sud de l’UE et le développement de politiques bilatérales avec les pays de la côte africaine, en lien direct avec les pays du Sahel. Dans ce sens, il a estimé que la politique mise en oeuvre entre l’Espagne et le Maroc ces dernières années avait donné « un résultat très satisfaisant« .

Laftit, en marge de la réunion du G6, va rencontrer son homologue français Gérard Collomb pour un tête-à-tête, selon une source au sein du ministère de l’Intérieur français citée par Atlas Info. Ils devraient évoquer la coopération sécuritaire et antiterroriste entre Rabat et Paris selon la même source.

article suivant

Le beau-frère du roi Felipe VI incarcéré

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.