115 milliards de dirhams de chiffre d'affaires, 2,5 millions d’emplois : Sajid donne les chiffres du tourisme

Le ministre du Tourisme Mohamed Sajid a livré les chiffres clés de son secteur qui contribue à hauteur de 7% au PIB.

Par

Mohamed Sajid © Yassine Toumi/TELQUEL

Avec un chiffre d’affaires de 115 milliards de dirhams en 2016, le tourisme a contribué pour 7 % au PIB national et favorisé la création de près de 2,5 millions d’emplois directs et indirects, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale, Mohamed Sajid.

Lors de la réunion du Conseil du gouvernement de ce jeudi, il a expliqué que le secteur a enregistré 64,2 milliards de dirhams de recettes en devises. Le nombre de touristes est passé de 9,3 millions à 10,3 millions entre 2010 et 2016. Ceci étant, le taux d’évolution annuelle demeure en deçà des attentes. À titre d’exemple, le taux d’occupation des hôtels n’a pas dépassé les 40 %.

Le trafic aérien a connu entre 2005 et 2016 une hausse annuelle moyenne estimée à 7,6 %. L’accord d’Open sky conclu avec l’Union européenne en 2006 a permis d’augmenter le nombre global de passagers de 9,2 millions en 2003 à 18,2 millions en 2016, selon les chiffres du ministère.

Le nombre de passagers au niveau des vols internationaux est passé de 7,3 millions en 2003 à 16,3 millions en 2016, alors que le nombre d’aéroports étrangers reliés au Maroc est passé de 43 à 120 sur la même période.

Le ministre a identifié quatre priorités pour le secteur du tourisme :  la relance de la dynamique d’investissement, le renforcement et l’activation des mesures relatives à la promotion et la communication, l’investissement dans les ressources humaines et le renforcement de la gouvernance à travers l’activation « dans les meilleurs délais » de la commission interministérielle du tourisme.

Pour y arriver le département de Sajid mise notamment sur le développement des liaisons aériennes, la commercialisation et la distribution, la promotion du tourisme interne, la relance du plan Azur, le développement de l’offre à travers l’accompagnement, l’accélération de la cadence de réalisation des projets Agadir-Taghazout, l’amélioration de l’axe routier Marrakech-Essaouira, l’amélioration de l’offre touristique interne, l’amélioration de l’expérience touristique par l’utilisation des nouvelles technologies et l’amélioration de la qualité d’accueil.

Sajid veut miser aussi sur la promotion de l’investissement touristique privé. Il espère mettre en place un code de l’investissement touristique et faciliter le financement bancaire, etc.

(Avec MAP)

article suivant

Les tares de l’ONMT pointées par un rapport parlementaire

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.