Wafacash renforce son partenariat avec WorldRemit en Afrique

La filiale d'Attijariwafa Bank, qui s’est associée au londonien WorldRemit en mai dernier au Maroc et au Sénégal,  étend son partenariat à six autres pays africains.

Par

Après le Maroc et le Sénégal, Wafacash, spécialiste des services financiers et WorldRemit, leader du transfert d’argent en ligne, ont décidé d’élargir leur partenariat à plusieurs autres pays africains. Les deux entreprises passent à la vitesse supérieure et proposent désormais un transfert d’argent instantané dans plusieurs pays d’Afrique centrale et de l’Ouest, annonce un communiqué commun publié le jeudi 28 septembre. Il s’agit du Cameroun, du Bénin, du Burkina Faso, du Niger et de la Côte d’Ivoire. Ce déploiement sera effectif d’ici la fin de l’année 2017.

Les deux acteurs sont complémentaires. WorldRemit permet à ses utilisateurs de transférer de l’argent « depuis une cinquantaine de pays, aussi facilement et rapidement qu’un message instantané à l’aide de son application ou de son site web », promet l’entreprise. Les destinataires sur le continent pourront alors recevoir cet argent et le retirer directement dans une des différentes agences de Wafacash ou de sa maison mère Attijariwafa Bank, qui dispose d’agences dans les pays précités.

« Nous élargissons notre partenariat avec WorldRemit dans le but de contribuer à l’amélioration de l’inclusion financière dans notre pays et (pour)  la diversification des canaux financiers légaux. », explique Samira Khamlichi, directrice générale de Wafacash. Et de promettre un renforcement encore plus prononcé de ce partenariat: « ce n’est qu’un début, dans la mesure où nous comptons couvrir beaucoup d’autres pays et développer notre offre ».

De son côté, Ismail Ahmed, fondateur et PDG de WorldRemit, estime que ce partenariat avec Wafacash « se traduit par l’arrivée d’un grand nombre de points de collecte d’espèces dans la région, grâce auxquels notre service est encore plus pratique ». Selon le communiqué, les clients de WorldRemit effectuent au total 700 000 transferts chaque mois depuis une cinquantaine de pays, vers plus de 140 destinations.

 

article suivant

20 septembre : 35 décès et 1.924 nouveaux cas de contaminations, le Maroc franchit la barre des 100.000 cas