Vols de câbles en cuivre sur le chantier de la LGV

Des câbles en cuivre ont été dérobés au niveau de la Ligne à grande vitesse (LGV), perturbant ainsi l'avancement du projet.

Par

Capture YouTube - Paul Colly

Le TGV n’est même pas encore entré en service, que les opérations de vandalisme ont  démarré. Selon nos sources, une bande criminelle a volé des câbles en cuivre rentrant dans la composition des caténaires destinées à l’alimentation des trains.

Selon l’agence MAP, les auteurs de ces vols ont été arrêtés par la Brigade nationale des recherches judiciaires de la gendarmerie royale, ce samedi 9 septembre à Kénitra. Par ailleurs une enquête a été ouverte après l’incident survenu sur le chantier de la LGV au niveau du Douar Ouled Abdellah, à 35 km au nord de Kénitra.

La MAP précise que les investigations ont conduit à la saisie de divers outils et d’un véhicule de type pick-up servant pour le transport, précise la même source. Six autres membres de cette bande ont été identifiés et sont activement recherchés, d’après la même source.

Le vol de câble en cuivre n’est pas une pratique nouvelle au Maroc. Les opérateurs télécoms et l’ONCF en sont souvent victimes malgré les multiples arrestations menées par les forces de l’ordre.

article suivant

De Berkane à Hambourg, le parcours (très particulier) de Aziz Bouhaddouz

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.