Et si vous bouquiniez sur un bateau sur la plage d'El Jadida?

Jusqu'au 28 août, une médiathèque met à disposition des estivants à El Jadida des livres à lire... à bord d'un bateau ou sur la plage. Objectif: inciter à la lecture. 

Par

Crédit: DR

Jusqu’au 28 août, une médiathèque met à disposition des estivants à El Jadida des livres à lire… à bord d’un bateau ou sur la plage. Objectif: inciter à la lecture. 

« Lecture, voyage et découverte« … le tout à bord d’une caravelle d’explorateurs. Pour la quatrième fois, et jusqu’au 28 août, les habitants d’El Jadida pourront emprunter gratuitement pour lire à bord de l’embarcation où sur la plage s’ils le souhaitent, le livre de leur choix. Il est aussi possible d’en acheter.

L’objectif de la quatrième édition de « Biblio-plage« , parrainée par la médiathèque Tachfini et l’association des familles de la médiathèque, est de susciter l’intérêt pour la lecture, en période estivale.

Près de deux mille livres sont proposés: 1.300 sont déposés sur les rayonnages et plus de 500 sont changés quotidiennement, nous assurent les organisateurs. Il est possible de choisir entre les bandes dessinées, les magazine, les livres d’histoire, les romans, etc.

Crédit: DR
Crédit: DR

« L’idée c’est d’aller chercher le public. Nous voulons rapprocher notre médiathèque des gens », nous explique Abdellah Slimani, conservateur de la médiathèque Idriss Tachfini d’El Jadida. « Nos locaux sont à quelques mètres de la plage, nous pouvons même mettre d’autres livres encore à disposition des visiteurs si ces derniers en font la demande« , poursuit-il.

Crédit: DR
Crédit: DR

Cette année, les organisateurs ont agrandi les lieux: c’est désormais une caravelle de 13 mètres de longueur et plus de 3 mètres de largeur, sur le modèle de celles des anciens navigateurs explorateurs, qui accueillera les aficionados de lecture. Un écho au passé de port portugais de la ville.

« La caravelle est divisée en trois espaces multirayon : adulte, jeunesse et enfant, avec des parasols à bord et des cubes en bois pour rappeler les pirates et des coffres en guise de trésors qui comporte les meilleurs ouvrages », précise le conservateur de la médiathèque.

L’endroit est plus qu’une salle de lecture. Des ateliers de recyclage, photographie, art plastique, ou autre sculpture sur sable, sont au programme. Des signatures de livre sont aussi organisées, ainsi que des expositions de tableaux réalisés sur place par l’artiste plasticienne Amina Bikri. Les organisateurs s’attendent à 21.000 visiteurs cette année.

Soundous Rharbaoui

Crédit: DR
Crédit: DR
article suivant

PJD : un Conseil national de la défaite