Agression sexuelle dans un bus: la DGSN confirme l'arrestation de six mineurs

Six jeunes âgés de 15 à 17 ans ont été arrêtés le 21 août dans l'affaire de l'agression sexuelle d'une jeune fille dans un bus à Casablanca selon un communiqué officiel de la police.

Par

Six jeunes âgés de 15 à 17 ans ont été arrêtés le 21 août pour leur implication présumée dans l’agression sexuelle d’une jeune fille dans un bus à Casablanca, annonce officiellement la DGSN.

« Les services de police avaient réagi avec sérieux et célérité à cette vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et démontrant l’attentat à la pudeur contre une fille à bord d’un bus, sans recevoir aucune plainte ou alerte de la part de la victime ou du conducteur du véhicule« , écrit la DGSN dans le communiqué publié ce lundi 21 août.

Les premiers éléments de l’enquête démontrent que les faits remontent à trois mois et non à trois jours comme l’avance le communiqué de M’Dina Bus. Les suspects ont été identifiées « quelques heures » après la diffusion de l’insoutenable vidéo de l’agression. Les six agresseurs présumés « ont été arrêtés à leurs domiciles » dans le quartier Mâaguiz à Bernoussi (Casablanca).

On en sait plus sur la victime aussi. Âgée de 24 ans, la jeune fille souffre de « troubles mentaux » et habite le même quartier que ses agresseurs. Les suspects ont été placés sous contrôle de la police pour les besoins de l’enquête, selon la même source.

article suivant

Pass vaccinal obligatoire : pourquoi la communauté scientifique est divisée