Portfolio: 10 grands photographes ayant fait escale au Maroc

Portfolio: 10 grands photographes ayant fait escale au Maroc

Retour en images sur le passage des plus grands et talentueux photographes du monde qui ont fait escale au Maroc.

Par

Orson Welles par Robert Capa, 1949. © Robert Capa © International Center of Photography/Magnum Photos

Du début du XXe siècle à nos jours, plusieurs photographes baroudeurs ont sillonné le Maroc pour immortaliser des moments uniques comme l’expression d’un prince héritier, celle d’un simple passant, mais aussi des cérémonies et autres moments historiques.

Nous avons ainsi choisi dix photographes pionniers, ayant marqué l’histoire de la discipline et ayant séjourné au Maroc. Du Français Henri Cartier-Bresson (dans les années 1930) au Britannique Martin Parr (années 2000) en passant par l’Iranien Abbas Attar (décennie 1970), ces photographes, qui collaborent pour la majorité d’entre eux avec la prestigieuse agence Magnum, se distinguent entre autres par le regard vif et audacieux qu’ils posent sur le Maroc. Et comme dit l’adage une image vaut mille mots. Portfolio.

Henri Cartier-Bresson

Asilah, Henri Cartier-Bresson, 1933. © 2017 Henri Cartier-Bresson/Magnum Photos.

Asilah, Henri Cartier-Bresson, 1933. © 2017 Henri Cartier-Bresson/Magnum Photos.

Dès 1932, Henri Cartier-Bresson, alors âgé de 25 ans, entreprend un tour en Europe du Sud et au Maghreb. Si ses clichés en Espagne ont été très remarqués, ceux pris au Maroc le sont moins. En 1933, cette figure emblématique de la photographie du XXe siècle pose ses bagages à Asilah. Un passage marqué par de sublimes et simples photographies de rue.

Robert Capa

Orson Welles par Robert Capa, 1949. © Robert Capa © International Center of Photography/Magnum Photos

Orson Welles par Robert Capa, 1949. © Robert Capa © International Center of Photography/Magnum Photos

Dans le sud du Maroc en 1949, Robert Capa capture la bonhommie d’Orson Welles. La scène se déroule sur le plateau de tournage du film « The Black Rose » (1950) du réalisateur américain Henry Hathaway. Lors de son escapade, le photographe français prendra aussi des clichés dans la ville de Fès. Six années plus tôt, Capa s’est rendu à Casablanca où il a pris en photo des bases de munitions des alliés, durant la Seconde Guerre mondiale.

Abbas Attar  

le prince héritier lors du sommet de l'Organisation de l'Unité Africaine en 1972. © A. Abbas/Magnum Photos

Mohammed VI, alors prince héritier lors du sommet de l’Organisation de l’unité africaine en 1972. © A. Abbas/Magnum Photos

El Jadida, 1991. © A. Abbas/Magnum Photos

El Jadida, 1991. © A. Abbas/Magnum Photos

 

Abbas Attar a effectué plusieurs voyages au Maroc notamment Fès, Marrakech, Chefchaouen ou encore Smara. Le photographe iranien a pris en photo Hassan II, le général Ahmed Dlimi, l’ancien président tunisien Habib Bourguiba ou encore l’ancien président algérien Houari Boumedienne en déplacement à Rabat (1972). Il a également couvert la marche verte (1975). Abbas Attar revient régulièrement au Maroc dès 1991.

Irving Penn

 Guedras in the Wind, 1971. © Irving Penn

Guedras in the Wind, 1971. © Irving Penn

En 1971, le photographe américain, célèbre pour ses clichés de mode, installe son studio portatif au Maroc. Il prend en photos des hommes en chèches, des femmes en malhfa. Il filme aussi sa femme et muse Lisa Fonssagrives-Penn, considérée comme le premier modèle de l’histoire de la photographie de mode. Cette dernière réalisera une vidéo en 35 mm mettant en scène le photographe américain en pleine oeuvre.

Burt Glinn

Mohammed V, 1957. © Burt Glinn/Magnum Photos

Mohammed V, 1957. © Burt Glinn/Magnum Photos

Un enseignant d'une madrassa à Marrakech, 1971. © Burt Glinn/Magnum Photos

Un enseignant d’une madrassa à Marrakech, 1971. © Burt Glinn/Magnum Photos

Après avoir capturé l’expression du chef de file du Pop Art Andy Warhol, celui du chef de la révolution cubaine Fidel Castro, le photographe américain Burt Glinn a tiré le portrait du roi Mohammed V en 1957. Burt Glinn reviendra au Maroc en 1971 et parcourra la ville de Marrakech.

Steve McCurry

Steve McCurry Marrakech 2014

Marrakech, 2014. © Steve McCurry

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Steve McCurry est l’auteur du célèbre portrait intitulé « La fille afghane », représentant Sharbat Gula. Il a fait un premier voyage au Maroc en 1986, est revenu en 1988, puis en 2014.

Harry Gruyaert

Ouarzazat, 1986. © Harry Gruyaert

Ouarzazat, 1986. © Harry Gruyaert/ Magnum Photos

De Tanger à Tan-Tan en passant par Erfoud, le photographe belge a parcouru le Maroc en long et en large dès la fin des années 1980. Il réalise un travail documentaire détaillé sur le quotidien dans chaque ville et village marocain. Harry Gruyaert édite en 1990 un ouvrage intitulé « Maroc ».

Martin Parr

Essaouira, 2001. © Martin Parr/Magnum Photos

Essaouira, 2001. © Martin Parr/Magnum Photos

Marrakech, 2001. © Martin Parr/Magnum Photos

Marrakech, 2001. © Martin Parr/Magnum Photos

Dès la fin des années 1990, Martin Parr, célèbre pour son regard cynique et acerbe sur la société (notamment de consommation), pose ses bagages au Maroc. Il se prend en photo dans les très kitchs, mais légendaires studios marocains avant de revenir en 2001. Il réalisera des shootings de mode pour Mavi Jeans (2005), Le Figaro (2009) et la chaîne de prêt-à-porter Urban Outfitters (2011).

article suivant

Gaid Salah: Sortir de la Constitution, c'est "détruire" les fondements de l'Etat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.