Saham Assurances: Moulay Hafid Elalamy met de l'ordre dans ses participations

Moulay Hafid Elalamy met de l'ordre dans ses participations en cédant sur le marché de blocs plus de 210.000 actions de Saham Assurances.

Par

Yassine Toumi/TELQUEL

Vendredi 11 août, un communiqué de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) annonce une information des plus surprenantes. Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, et patron du groupe Saham, a cédé sur le marché des blocs à la bourse de Casablanca plus de 210.000 actions de Saham Assurances au cours unitaire de 1.450 dirhams. Avec cette transaction, il franchit à la baisse le seuil de participation de 5% dans le capital de sa compagnie d’assurances.

En passant sous la barre des 5% dans le capital de l’entreprise cotée en bourse, Elalamy est obligé d’en informer le marché et donc de communiquer autour de cette opération, d’autant plus que « suite à cette transaction, Moulay Hafid Elalamy ne détient, directement, plus aucune action de la société Saham Assurance », précise le communiqué de l’AMMC.

Cela a suscité bien des questions dans le milieu des affaires, surtout que l’opération porte sur quelque 300 millions de dirhams. « Il s’agit du reclassement des actions de Saham Assurance Maroc détenues par Moulay Hafid Elalamy dans la filiale Saham Finances, conformément aux accords avec les actionnaires de Saham Finances, suite à la dernière augmentation de capital », nous précise une source au sien du groupe. « L’objectif est de concentrer toutes nos participations des filiales assurance sous la même holding, de façon à aligner les intérêts de tous les actionnaires ».

Si Moulay Hafid Elalamy ne détient plus aucune action directe dans Saham Assurances, il reste l’actionnaire de référence de la compagnie d’assurances indirectement à travers Saham Finances, société dont il a le contrôle à travers Saham S.A. Saham Finances détient actuellement 58,48% des actions de Saham Assurance.

article suivant

Migration, plan économique... Le partenariat Maroc-UE au coeur d'une rencontre à Rabat