L'instruction des dossiers de Nasser Zafzafi et 52 autres détenus du Hirak a pris fin

Pour les 53 détenus du Hirak dont Nasser Zafzafi, l'instruction prend fin. Le procureur du roi fixera "dans deux semaines" la date du début du procès selon la défense.

Par

Crédit : Yassine Toumi/TELQUEL

Le juge d’instruction près de la cour d’appel de Casablanca a terminé le 10 août l’enquête concernant 53 manifestants du Hirak dont le leader du mouvement Nasser Zafzafi. « Un renvoi sera adressé au procureur du roi qui décidera des poursuites requises contre nos clients et le début du procès » nous apprend Rachid Belaali, coordinateur de la défense du Hirak. La procédure prendra du temps, « ça peut prendre jusqu’au deux semaines » selon l’avocat. Des demandes de liberté provisoire pour certains manifestants du mouvement de contestation du rif ont été rejetées.

De lourdes accusations pèsent sur Nasser Zafzafi et d’autres activistes du Hirak. Ils sont accusés, entre autres, d' »atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat à travers la perception de sommes d’argent », « ébranlement de la loyauté des citoyens envers l’État marocain » ou encore « participation à un attroupement armé« .

Lire aussi : Hirak: la (longue) liste des crimes présumés sur lesquels enquête le parquet

article suivant

Dans un entretien avec Mohammed VI, MBZ annonce l'intention des Émirats d'ouvrir un consulat à Laâyoune