Un facteur de Chichaoua brûle des lettres pour...pouvoir jouer à la pétanque

Un facteur pyromane sera présenté aujourd'hui devant le procureur du roi à la cour d'appel de Marrakech pour avoir brûlé des lettres, afin de se consacrer à des parties de pétanque.

Par

© Rol Benzaken.

C’est l’histoire incroyable mais vraie du jour. Un facteur de Chichaoua a brûlé du courrier qu’il était censé distribuer pour s’adonner à son hobby préféré : jouer à la pétanque, d’après le site Al Yaoum24.

La même source raconte qu’après avoir brûlé plusieurs lettres le 30 juillet à son domicile, situé dans le quartier Hay Mohammadi de Chichaoua, le facteur pyromane a pris la route vers la ville d’El Youssoufia pour une partie de pétanque.

Or, durant son absence, la maison a pris feu. Alerté du sinistre par ses voisins, l’homme a été arrêté par la police à son retour.

D’après Al Yaoum 24, il devait comparaître ce  mardi 1er août devant le procureur du roi à la cour d’appel de Marrakech. Il est poursuivi pour « mise à feu volontaire« , « manquement à ses obligations professionnelles« , et « mise à feu de documents officiels« .

article suivant

Les Marocains du programme pour les jeunes leaders africains de la Fondation Obama témoignent

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.