Selon le président de la fédération nigériane, le Maroc présentera sa candidature pour le Mondial 2026

Pour Amaju Pinnick, le royaume dispose des infrastructures lui permettant d'abriter le Mondial.

Par

Le 11 août, date limite pour le dépôt des candidatures en vue de l’organisation du Mondial 2026, approche à grands pas. Malgré un intérêt exprimé à plusieurs reprises et la multiplication des rumeurs au cours des derniers mois, le Maroc ne s’est toujours pas officiellement porté candidat.

Cela ne saurait tarder, à en croire Amaju Pinnick. Le président de la Nigeria Football Federation (NFF), membre du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), a confié à la BBC Sport qu’il « a eu vent de la volonté du Maroc de soumettre sa candidature », assurant que « la CAF le soutiendra à 100 %« .

« C’est un pays qui peut accueillir la Coupe du monde. Il possède un bon réseau routier et  a tout ce qu’il faut« , a ajouté Amaju Pinnick. Proche du nouveau président de la CAF Ahmad Ahmad, et membre du comité exécutif de l’instance, le président de la fédération nigériane était l’un des premiers à arriver au Maroc où s’est tenu le dernier symposium de la CAF (18 et 19 juillet). Amaju Pinnick avait notamment pris part à une rencontre avec la presse marocaine animée par le président de la CAF, la veille de l’ouverture du symposium.

En mars, le quotidien sportif espagnol As avait annoncé la possibilité d’une candidature conjointe entre le Maroc et l’Espagne. Mais cette potentielle candidature aurait pris du plomb dans l’aile, la faute au principe de rotation, qui favoriserait davantage les candidatures africaines ou sud-américaines.

Auparavant, le Maroc s’était porté candidat pour abriter les éditions 1994, 1998, 2006 et 2010 de la Coupe du Monde, sans succès. La FIFA dévoilera en 2020 l’identité des Coupes du monde 2026 et 2030.

article suivant

Après le départ de Haite, une autre entreprise chinoise serait intéressée

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.