El Othmani: "le problème d'accès à l'eau potable sera définitivement résolu en 2018"

Ce mardi au parlement, le chef du gouvernement a annoncé que le problème d'accès à l'eau potable, à l'origine de la colère des populations de plusieurs localités du Royaume, sera définitivement résolu à l'été 2018. 

Par

Saad Eddine El Othmani au Parlement. Crédit: Rachid Tniouni/TELQUEL

Alors que les habitants de plusieurs localités du Royaume manifestent depuis plusieurs semaines leur mécontentement face aux difficultés d’accès à l’eau potable, le chef du gouvernement s’est exprimé sur le sujet ce mardi 25 juillet devant la Chambre des représentants.

Interrogé par le groupe parlementaire du PAM, Saad Eddine El Othmani a annoncé que le « problème » de la rareté de l’eau sera « définitivement résolu » en 2018. « Concernant les pénuries dans certains points, des interventions sur place sont en cours et nous allons résoudre une partie du problème avant fin 2017. Le reste sera réglé durant l’été 2018″, a précisé le chef du gouvernement.

Lire aussi : Vent de révolte dans des localités privées d’eau potable

Statistiques à l’appui, El Othmani a reconnu les  « grands problèmes » auxquels le pays est confronté en matière de disponibilité de l’eau potable. « La part d’eau potable des Marocains se réduit avec les années. En 1980, 2.500 m3 d’eau étaient disponibles par personne tandis qu’en 2000 cette moyenne ne dépassait pas les 1.010 m3 par personne. En 2013, elle se situait à 720m3 », a déclaré El Othmani qui a rappelé que « 3 grands barrages et 10 petits barrages » seront construits chaque année durant son mandat.

article suivant

Glovo établit une nouvelle norme en matière de droits sociaux avec “The Couriers Pledge”