Les "nouvelles mesures de régulation" font baisser le chiffre d'Affaires de Maroc Telecom

Avec un premier semestre 2017 marqué par un résultat net en hausse et un chiffre d’affaires en baisse, les résultats financiers de Maroc Telecom sont une nouvelle fois soutenus par l'activité des filiales africaines.

Par

Abdeslam Ahizoune Crédit: Rachid Tniouni
Abdeslam Ahizoune. Crédit : Rachid Tniouni

Avec un premier semestre 2017 marqué par un résultat net en hausse et un chiffre d’affaires en baisse, les résultats financiers de Maroc Telecom sont une nouvelle fois soutenus par l’activité des filiales africaines.

À l’issue des six premiers mois de l’année, le résultat net part du groupe Maroc Telecom est de trois milliards de dirhams, en hausse de 5,9%. De son côté, le chiffre d’affaires a reculé de 2,8% durant la même période, passant de 17,6 milliards à 17 milliards de dirhams. Une baisse « due aux nouvelles mesures de régulation« , précise l’opérateur dans un communiqué en référence à la levée de l’interdiction de la VoIP.

« Les filiales africaines continuent de gagner des parts de marché et de soutenir la croissance des résultats du groupe. Les efforts d’optimisation des coûts se poursuivent et contribuent à améliorer le haut niveau de profitabilité du groupe, déjà parmi les plus élevés « , explique Abdeslam Ahizoune, président du directoire dans un communiqué où les résultats financiers des filiales de l’opérateur historique ne sont pas détaillés. Ces « bons résultats des filiales confirment la pertinence de la stratégie de développement à l’international« , explique la même source.

article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles