Flexibilité du change: l’entrée en vigueur devrait se faire sans annonce préalable

Flexibilité du change : l’entrée en vigueur devrait se faire sans annonce préalable

Après le report mystérieux du passage au régime de change flexible, l’entrée en vigueur de la réforme continue de nourrir les rumeurs. Une source au gouvernement confie à Telquel.ma que la date du changement de régime ne sera pas annoncée.

Par

Saad Eddine El Othmani au Parlement. Crédit: Rachid Tniouni/TELQUEL

Depuis l’interview télévisée du chef du gouvernement du 1er juillet, tout le monde connait la largeur de la bande de fluctuation (5 %), mais pas la date d’entrée en vigueur de la réforme du régime de change. « Le timing (…) sera choisi au moment opportun« , déclarait le 6 juillet le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, à l’issue du Conseil du gouvernement.

Reporté sine die par l’Exécutif, au grand dam de Bank Al Maghrib, le passage à un système de change flexible alimente encore les rumeurs.  » Comme l’a déclaré le Chef du gouvernement le 1er juillet, il faut que des études soient réalisées« , répète, laconique, une source au sein du gouvernement.

« Le mécanisme, le côté technique, les consultations avec les banques, tout est bouclé« , poursuit notre interlocuteur, ce que le gouverneur de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri, n’avait de cesse de répéter. Mais alors sur quels critères « le moment opportun » sera-t-il choisi ? Notre source avance que « l’annonce devrait se faire au moment de l’entrée en vigueur de la flexibilisation« .

« Dans les grandes réformes, comme celle-là, l’annonce de la date avant l’entrée en vigueur a des répercussions négatives. La contribution libératoire au titre des avoirs et liquidités détenus à l’étranger avait porté ses fruits en 2014, car la date de son entrée en vigueur n’avait pas été annoncée à l’avance« , estime notre interlocuteur, précisant que cette démarche est « un rempart contre la spéculation des banques ». Une chose est sûre, « il n’y a aucun retour en arrière. L’engagement de l’État est pris », conclut notre source.

article suivant

Nominations, accords, service militaire... Le long compte-rendu du Conseil des ministres

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.