La Chambre des représentants approuve la création de l'Agence de développement des investissements et des exportations

La mise en place de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) est imminente. Le projet de loi 60-16 la concernant a été approuvé à l'unanimité à la Chambre des représentants le 4 juillet.

Par

Rachid Tniouni / TelQuel

Le projet de loi mettant en place de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) a été présenté par Othman El Ferdaous, secrétaire d’État du ministère de l’Industrie chargé de l’Investissement, le 4 juillet devant la chambre des représentants. Approuvée à l’unanimité selon la MAP, cette agence publique sera mise en place dans le cadre d’une fusion entre l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI), le Centre marocain de la promotion des exportations (CMPE) et l’Office des foires et des expositions de Casablanca (OFEC).

Encourager investissements et exportations

L’AMDIE aura d’abord pour mission de « mettre en œuvre la stratégie de l’État dans le développement des investissements nationaux et étrangers, de promouvoir et encourager les exportations des différents produits et services« , selon la MAP. Cette agence veillera également à « rechercher de nouveaux clients parmi les hommes d’affaires étrangers, recevoir les investisseurs, leur fournir les informations et les accompagner dans la gestion de leurs projets d’investissement au Maroc« .

L’AMDIE devra proposer au gouvernement une « stratégie de communication auprès des investisseurs afin d’améliorer l’attractivité des investissements étrangers. Elle veillera aussi à mettre son expertise au service des exportateurs et à conseiller les entreprises dans le domaine de l’exportation« , selon l’agence de presse nationale. La nouvelle agence devra également « développer les zones d’activités » des secteurs de l’industrie, du commerce et des technologies.

L’AMDIE sera aussi chargée du secrétariat de la Commission des investissements présidée par le chef du gouvernement, en plus d’apporter l’assistance nécessaire aux autorités publiques dans la conclusion des contrats et des conventions avec les investisseurs.

article suivant

Après le départ de Haite, une autre entreprise chinoise serait intéressée

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.