Flexibilité du change : des "réglages de dernière minute" à l'origine du report de la présentation de la réforme

Abdellatif Jouahri et Mohamed Boussaïd reportent sine die la conférence d'annonce de la date d'entrée en vigueur de la réforme du régime de change et des paramètres techniques inhérents.

Par

Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al Maghrib © Yassine Toumi

Le gouverneur de Bank Al Maghrib a promis la tenue d’une conférence de presse, en présence du ministre de l’Économie et des Finances, avant la fin du mois de juin pour annoncer les derniers éléments à propos de la réforme du régime de change.

Une promesse qu’il allait tenir, puisqu’il a convié les journalistes à un point de presse ce jeudi 29 juin. La rencontre a toutefois été reportée à la dernière minute. Le report a été annoncé via un email envoyé dans la soirée du 28 juin par le département de la communication de la banque centrale et dans lequel il est précisé que les journalistes seront « informés de la nouvelle date de cette rencontre dès qu’elle sera arrêtée« .

Aucune explication officielle n’a été fournie pour ce report. Contacté par Telquel.ma, le ministre de l’Économie, Mohamed Boussaid n’a pas répondu à nos sollicitations. Le téléphone d’Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al Maghrib, est quant à lui éteint.  « Le Conseil du gouvernement veut examiner le projet en détail », nous explique une source proche du dossier.

L’hypothèse la plus probable veut que le chef du gouvernement, pour qui le passage à un régime de change flexible est un dossier nouveau, ait voulu prendre son temps pour en appréhender tous les enjeux. Ce qui n’est bien évidemment pas le cas de Mohamed Boussaïd qui a été reconduit à son poste et encore moins pour Abdellatif Jouahri, l’indétrônable patron de la banque centrale.

Selon notre interlocuteur, ce n’est pas la seule raison. « Il y a aussi quelques derniers réglages à opérer au niveau de Bank Al Maghrib« , nous explique-t-il sans plus de précisions. « La conférence sera reprogrammée dans les plus brefs délais« , nous promet-on.

article suivant

El Othmani saisit la justice contre deux responsables accusés de faits "graves"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.