Le Maroc veut créer un "centre d’excellence" sur l’efficacité énergétique pour l'Afrique

Aziz Rebbah a fait part de la volonté du Maroc de créer un centre d’excellence sur l’efficacité énergétique en collaboration avec l’Agence internationale de l’énergie lors d’une conférence le 29 juin à Paris.

Par

Aziz Rebbah. Crédit; Rachid Tniouni
Aziz Rebbah. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Lors d’une conférence internationale organisée par l’Agence internationale de l’énergie (AIE) à Paris ce jeudi 29 juin, Aziz Rebbah, ministre de l’Énergie, a déclaré que le Maroc était disposé à créer « un centre d’excellence sur l’efficacité énergétique en faveur des pays en développement, notamment africains », rapporte la MAP.

Ces déclarations font suite à la signature d’un accord avec l’AIE, le 28 juin, sur un « programme d’action pour une durée de trois ans dans le but d’approfondir la coopération bilatérale dans les domaines de la sécurité énergétique, des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, du renforcement des capacités et des données et statistiques« .

Lors de son intervention, Aziz Rebbah  a relevé que la coopération entre le Maroc et plusieurs pays dans le domaine des énergies a permis de réaliser « plusieurs projets, dont l’interconnexion avec l’Europe via l’Espagne », tout en donnant un aperçu de l’expérience marocaine dans le domaine de l’efficacité énergétique. Il a aussi rappelé que le royaume s’est fixé comme objectif de porter la part des énergies renouvelables à 42% à l’horizon 2020 et à 52% à l’horizon 2030.

En novembre 2016, le Maroc est devenu le premier pays de la région Moyen-Orient & Afrique du Nord (Mena) à devenir membre associé de l’AIE qui est une agence autonome de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) fondée en 1974.

article suivant

4 juillet, 18h: 534 cas en 24 heures, 13 822 au total