Pour protester contre l’OCP, un député PAM tente de s’immoler par le feu

Un député du PAM a tenté de s’immoler par le feu à Benguerir ce jeudi. Une tentative motivée par une procédure d'expropriation foncière engagée par l’Office chérifien des phosphates.

Par

Le député du parti au tracteur Abdellatif Zaime a tenté de s’immoler par le feu  le 15 juin dans la journée. Un geste « de désespoir » exécuté devant le siège de l’OCP à Benguerir dans le but de contester l’expropriation par l’entreprise d’un terrain où l’élu exploite une unité de production d’œufs.

Abdellatif Zaime, qui n’est autre que le président de l’Association nationale des producteurs d’œufs de consommation, a reçu des soins d’urgence au CHU de Marrakech. Il souffre de brûlures au troisième degré, mais son pronostic vital n’est pas engagé.

« Les tentatives d’arrangement n’ayant rien donné, il s’est senti humilié. L’affaire étant encore devant la justice, nous ne pouvons intervenir. Mais nous avons demandé par écrit aujourd’hui des explications à l’OCP« , déclare le secrétaire général du PAM Ilyas Elomari.

Le porte-parole du PAM, Khalid Adennoun, a publié dans la nuit de jeudi à vendredi un communiqué dans lequel il annonce qu’une délégation du parti s’est rendue au chevet du parlementaire pour s’enquérir de son état de santé. Sans évoquer un quelconque lien avec l’OCP, le parti dirigé par Ilyas Elomari annonce, dans son communiqué,  « la constitution d’une commission pour enquêter sur les causes de l’incident« . Enquête dont les résultats devront « déterminer les étapes et les procédures à engager« , conclut le communiqué.

 

article suivant

Le médecin des Lions rassure sur la santé du trio Dirar-Amrabat-Da Costa

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.