Au Maroc, Emmanuel Macron vient "faire connaissance" avec Mohammed VI

Emmanuel Macron passera 36 heures au Maroc les 14 et 15 juin, pour son deuxième déplacement en Afrique. L'occasion de rencontrer pour la première fois Mohammed VI. Les détails.

Par

Crédit: AFP

Visite express au Maroc pour le président français Emmanuel Macron. En campagne, le candidat avait dû annuler des visites en février puis en mars, mais avait promis d’accorder l’un de ses premiers déplacements de président en Afrique au Maroc. Chose promise, chose due. Après un déplacement éclair au Mali pour visiter les forces armées françaises à Gao, la deuxième visite sur le continent africain d’Emmanuel Macron aura lieu au Maroc les 14 et 15 juin.

Le président français répond ainsi à l’invitation que Mohammed VI lui avait adressée dans son message de félicitations au soir de son élection le 7 mai. Une visite d’amitié et de travail, donc, et non pas une visite d’État. Aucun ministre français ne sera associé au déplacement.

D’après les éléments communiqués à la presse lors d’un briefing à l’Élysée dans l’après-midi du 12 juin, « la visite vise avant tout à établir des relations personnelles, dans un cadre personnel » entre les deux chefs d’État qui ont déjà échangé par téléphone, mais n’ont pas encore eu l’occasion de se rencontrer. « L’objectif est de faire connaissance, de jeter les bases de la relation franco-marocaine pour les cinq années à venir« , apprend-on de l’ambassade de France à Rabat.

Cette visite de 36 heures sera notamment marquée par une audience royale en tête à tête au Palais royal de Rabat mercredi après-midi. Emmanuel Macron et Mohammed VI devraient évoquer la relation bilatérale entre la France et le Maroc, la coopération en matière de sécurité, d’économie, de culture et d’environnement.

Côté français, on ajoute qu’il y aura « un dialogue particulier sur les sujets africains, pour répondre à la grande offensive diplomatique du Maroc en Afrique« . En clair, la France souhaite mener des projets conjoints avec le Maroc, notamment en Afrique de l’Ouest.

L’audience sera ensuite élargie à une délégation française resserrée, composée de membres de la société civile, dont la liste n’est pas encore arrêtée. Emmanuel Macron tiendra ensuite une conférence de presse à 18 h à Rabat, avant de se rendre avec son épouse, Brigitte Macron, à la résidence privée du roi pour la rupture du jeune. À l’Élysée, on ne cache pas qu’il s’agit aussi « de se détendre un petit peu« , avant de reprendre l’avion en direction de Paris le lendemain matin.

article suivant

Mohammed VI en visite officielle au Soudan en octobre

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.