La RATP veut créer des emplois marocains en Arabie saoudite

Le Groupe RATP va créer à Casablanca une "école de la mobilité durable". Un moyen de recruter des compétences marocaines pour faire partie des 3.000 personnes nécessaires à la réalisation du mégaprojet de réseau de bus à Riyad.

Par

Tramway de Casablanca
Crédit : Yassine Toumi

Le groupe RATP « souhaite recruter des profils marocains » pour « mettre en service le premier réseau de bus de Riyad« , selon un communiqué. Au total, le 5e opérateur mondial de transport urbain estime avoir besoin de plus de « 3.000 conducteurs et de 200 à 300 managers dans un large éventail de métiers (…) afin de piloter les plus de 80 lignes de bus qui composeront le réseau de la capitale saoudienne », explique un communiqué. L’exploitation, la maintenance, la sécurité mais aussi du marketing, le commercial ou les technologies de l’information (IT), autant de domaines de compétence où la RATP va avoir des besoins.

Pour y répondre, le groupe a annoncé souhaiter « réaliser à Casablanca une partie importante du sourcing et du recrutement, notamment s’agissant des personnels les plus qualifiés sur les postes de managers« . « Ce programme sera mené localement par Casa Tram, avec le soutien du groupe RATP et l’ensemble des entités et organismes marocains compétents », explique Olivier Badard, vice-président senior de la région Asie, Moyen-Orient et Afrique du Nord de RATP Dev, filiale du groupe en charge du projet. « Casa Tram, qui a recruté et formé les 570 salariés qui font fonctionner la ligne 1 du tramway de Casablanca, dispose du savoir-faire nécessaire pour identifier et soutenir le développement de compétences de personnes qualifiées, et ce sur toute la chaîne des métiers du transport et des services« , ajoute-t-il.

A savoir que RATP Dev assure l’exploitation du tramway de Casablanca depuis 2012 via sa filiale Casa Tram. A l’heure actuelle, 99,6% de collaborateurs marocains font fonctionner ce réseau dans la capitale économique.

« Ecole de la mobilité durable »

Pour pouvoir recruter ces profils, le groupe RATP va créer une « école de la mobilité durable » avec Casa Tram, pour « assurer le déploiement de programmes de formation pour de jeunes Marocains intéressés par les opportunités que constitue le développement du futur réseau de Riyad« , est-il précisé dans le communiqué.

Les profils identifiés auront alors accès à une « formation approfondie à travers des parcours d’une durée d’un à six mois, d’un suivi individuel de développement de carrière et de l’acquisition d’une expérience solide et à haute valeur ajoutée« , ajoute la même source. « L’enjeu est de contribuer à développer l’emploi des jeunes Marocains et leur offrir des opportunités de carrière au sein de l’ensemble de ses réseaux, en prenant appui sur les synergies linguistiques et culturelles entre les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord« . Ainsi, la RATP veut positionner la Maroc comme un hub de la Smart Mobility. »Notre capacité à transmettre ici les savoirs du Groupe RATP et à exporter à l’étranger des compétences formées localement, contribuera sans nul doute à développer l’attractivité du Maroc dans le cadre d’un projet de classe mondiale », a ajouté Laurence Batlle, présidente du bureau exécutif de RATP Dev.

article suivant

Mort de Youssef, supporter du Raja : le parquet classe l’affaire