Le ministère de l'Intérieur dément toute communication à travers les réseaux sociaux

Le ministère de l'Intérieur précise ce mercredi 31 mai que sa communication ne s'opère "en aucun cas, à travers les réseaux sociaux et les applications de messagerie instantanée".

Par

Le ministère de l’Intérieur précise ce mercredi 31 mai que sa communication ne s’opère « en aucun cas, à travers les réseaux sociaux et les applications de messagerie instantanée« .

« Le ministère constate la diffusion sur les applications de messagerie instantanée, les smartphones et les réseaux sociaux d’informations erronées qui lui sont attribuées« , peut-on lire dans un communiqué de l’Intérieur publié dans la soirée du 31 mai.

Le département d’Abdelouafi Laftit précise que « son interaction avec les différentes questions relevant de ses compétences s’effectue à travers les communiqués diffusés sur les canaux officiels qui leur sont réservés« . Le ministère de l’Intérieur indique par ailleurs que « la diffusion de ces communiqués ne s’opère, en aucun cas, à travers les réseaux sociaux et les applications de messagerie instantanée« . De ce fait le ministère « exhorte les citoyens à faire preuve de vigilance face aux informations attribuées à des parties officielles et véhiculées via les nouvelles technologies de la communication« .

Le communiqué du ministère de l’Intérieur fait suite à la diffusion depuis quelques jours, de messages anonymes sur WhatsApp et les réseaux sociaux mettant en garde contre les dangers de la « fitna » [« zizanie » ou « discorde« ] ou appelant à l’organisation d’une « grande marche d’amour pour notre pays et notre roi » à Casablanca le 20 juillet. Pour rappel, le leader du mouvement de contestation du Rif, Nasser Zefzafi, souhaitait organiser une manifestation regroupant un million de personnes à cette même date.

 

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.