L'Algérie accepte d'accueillir les réfugiés syriens bloqués à la frontière maroco-algérienne

La diplomatie algérienne s'est engagée à assurer l'hébergement et prodiguer les soins nécessaires à ce groupe de 41 réfugiés. 

Par

Crédit: DR

Après plusieurs semaines de blocage, l’Algérie accepte de recevoir et d’accueillir des réfugiés sur son sol. C’est ce qu’a affirmé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères algérien, Abdelaziz Benali Cherif dans une déclaration accordée à l’agence de presse algérienne : « Le représentant du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, Hamdi Boukhari[…]a été informé de la décision des plus hautes autorités algériennes d’accueillir, à titre humanitaire, sur son territoire, le groupe de ressortissants syriens, dont une femme enceinte et des enfants, qui se trouve bloqué, depuis le 17 avril dernier à Figuig en territoire marocain ».

La diplomatie algérienne s’est également engagée à assurer l’hébergement  et prodiguer les soins nécessaires à ce groupe de 41 réfugiés qui avaient rallié le Maroc depuis l’Algérie. « Profondément préoccupé par la détérioration rapide des conditions », le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés avait appelé l’Algérie comme le Maroc à « répondre de manière urgente aux besoins humanitaires » de ce groupe de réfugiés dans un communiqué publié le 30 mai.

Lire aussi :  Le HCR appelle le Maroc et l’Algérie à résoudre la situation des réfugiés syriens de Figuig

 

article suivant

Antiterrorisme : Le Maroc prend part à l'"Opération Neptune" initiée par Interpol

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.