D'Obama à Macron, les très étranges poignées de main de Trump

La première poignée de main entre les présidents français et américain a été largement commentée dans les deux pays. Emmanuel Macron n’ayant pas cédé face à la pression de Trump, contrairement à d'autres chefs d'Etat.

Par

Emmanuel Macron n’a pas la main molle. Lors de sa première rencontre avec Donald Trump, le président Français a résisté à la célèbre poigne de son homologue américain. Retour en image sur une série de poignées de mains aux allures d’épreuve diplomatique.

Barack Obama : La protocolaire

Entre Barack Obama et Donald Trump, c’est « Je t’aime moi non plus ». Lorsque le président démocrate rencontre l’un des plus grands relais de « fake news » à son égard, l’ambiance est glaciale. Protocole oblige, la rencontre se veut courtoise. En témoigne cette poignée de main expédiée en quelques secondes, le regard furtif. Un instant sûrement désagréable pour les deux hommes.

Shinzo Abe : L’interminable

Donald Trump tentait-il de battre le record de la plus longue poignée de main ? Lors de sa rencontre avec le Premier ministre japonais, le président américain n’a pas lâché Abe, quitte à se montrer insistant. Serrant avec fermeté sa main, Trump tire le bras du Premier ministre japonais et lui tape sur la main, un brin paternaliste. Le record reste à battre : 18 secondes pour cette poignée de main improbable.

Justin Trudeau : La résistante

Pour Justin Trudeau, pas question de subir la même humiliation que son homologue japonais. Quand le Premier ministre canadien rencontre le président américain, l’heure est à la résistance. Trudeau s’accroche à l’épaule de Trump et le tiens fermement. Une poignée de main aux allures de bataille diplomatique entre les pays voisins. Et une bonne dose de testostérone captée par les journalistes du monde entier.

Angela Merkel : La feinte

Cette fois-ci, le Trump tente une nouvelle approche : ne pas serrer la main du tout. Lorsque les journalistes réclament une poignée de main avec Angela Merkel, Donald Trump feint ne pas entendre. La chancelière allemande insiste et le président l’ignore. Il regarde ailleurs, tape dans ses mains nerveusement et affiche même un petit sourire narquois. Une attitude que de nombreux observateurs n’ont pas hésité à qualifier de sexiste, méprisante, ou tout simplement stupide.

Emmanuel Macron : La french touch

Souvent comparé à Justin Trudeau pour son jeune âge et sa politique libérale, Emmanuel Macron semble s’être inspiré de sa poignée de main victorieuse face à Trump. Pour sa première rencontre avec le président américain ce jeudi, Macron a témoigné d’une poigne digne « d’un mâle alpha » selon les observateurs américains. Mâchoire serré, regard ferme, le Français donne le ton. Pas de chance pour Trump, « la French touch » semble avoir eu raison de sa poigne de fer.

article suivant

Les Marocains du programme pour les jeunes leaders africains de la Fondation Obama témoignent

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.