Chiites et chrétiens comparés à des "virus" : Toufik précise sa "métaphore"

Chiites et chrétiens comparés à des "virus" : Toufik précise sa "métaphore"

Sans nier l’emploi du terme de "virus", le ministre des Habous explique à Médias24 qu’il a employé une "métaphore médicale" alors qu’il était "interrogé sur le prosélytisme".

Par

Crédit: ABDELHAK SENNA / AFP

Le ministre des Habous, Ahmed Toufik est revenu sur les propos qui lui ont été attribués par la presse, selon lesquels il avait comparé les chrétiens et les chiites à des « virus ». « Les pratiques individuelles, la foi des individus n’ont jamais été traitées de virus et ne nous dérange pas. Le dogme ne nous dérange pas, » a déclaré le ministre à Médias24.

L’agence de presse espagnole EFE, citant le quotidien arabophone Akhbar Al Youm, rapportait que le ministre « a comparé les Marocains chrétiens et musulmans chiites à des « virus » qui menacent la nation. », au cours d’un comité parlementaire le 24 mai à la Chambre des conseillers. Selon EFE, il répondait à une question sur « la propagation du chiisme et prosélytisme chrétien« .

« La priorité pour moi est d’immuniser le grand corps (de la nation), mais cela ne veut pas dire qu’il est exempt de la maladie. Les virus, lorsqu’ils rencontrent un corps fort sain, ce n’est pas comme s’ils percutaient des corps vulnérables et malades, » lui attribuait encore l’agence espagnole.

Dans ses explications, Ahmed Toufik « insiste sur le terme « métaphore »« , écrit Médias24. « Un corps sain résiste mieux et ce qui immunise les Marocains, c’est l’Islam sunnite malékite. Les pratiques individuelles, la foi des individus n’ont jamais été traitées de virus et ne nous dérange pas. Le dogme ne nous dérange pas. Seule l’existence éventuelle d’agenda politique, de visées politiques, est dangereuse. Mais le sunnisme malékiste nous immunise, » le cite Médias24.

Occupé à rédiger un communiqué qui sera transmis à la MAP, le ministre des Habous n’a pas souhaité s’exprimer davantage auprès de Telquel.ma.

article suivant

La Formule 1 au Maroc ? Trop tôt pour sabrer le champagne...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.