Tourisme : le diagnostic de la Vision 2020 bientôt présenté aux professionnels

Abandonnée par Lahcen Haddad sans explication, l’étude à mi-parcours de la Vision 2020 devrait être bientôt présentée aux professionnels du Tourisme par Mohamed Sajid.

Par

Lamia Boutaleb en compagnie du ministre du tourisme Mohamed Sajid. © MAP

Confié en février 2016 au cabinet Boston Consulting Group (BCG), le diagnostic de la vision de Yassir Zenagui dort dans les tiroirs du ministère du Tourisme depuis le départ de Lahcen Haddad. « Il appartiendra à son successeur de la présenter ou de l’abandonner« , nous affirmait une source proche de l’ancien ministre. « Elle sera bientôt présentée aux professionnels du secteur« , nous confie Lamia Boutaleb, secrétaire d’État au Tourisme. Information confirmée par des responsables de la Confédération nationale du tourisme (CNT), qui ignorent encore la date du rendez-vous.

Le 20 avril dernier, soit deux semaines après la nomination du gouvernement El Othmani, Mohamed Sajid et sa secrétaire d’État, Lamia Boutaleb, recevaient les dirigeants de la CNT. Au menu : le transport aérien, passé sous le giron du ministère du Tourisme, le Plan Azur, le budget de l’ONMT, mais aussi la fameuse étude BCG, dont les opérateurs n’entendent plus parler depuis son lancement il y a près d’un an et demi.

Le 19 février 2016, Lahcen Haddad réunissait plusieurs responsables du secteur du tourisme pour annoncer le lancement d’une étude à mi-parcours de la Vision 2020, lancée cinq ans plus tôt par son prédécesseur Yassir Zenagui. À travers cette étude, Lahcen Haddad voulait, comme le recommande la Vision 2020 elle-même, établir un diagnostic de l’avancement des chantiers de la stratégie touristique et proposer des schémas de réajustement pour les quatre années à venir. Une source au sein du ministère du Tourisme nous confiait alors qu’un budget de 7 millions de dirhams avait été débloqué pour cette opération. Présents à la réunion, les experts de Boston Consulting Group disposaient de trois mois pour rendre leurs conclusions.

Pourquoi la présentation de ces conclusions a-t-elle donc été remise aux calendes grecques ? « La présentation n’est pas prévue », s’était contenté de nous répondre Lahcen Haddad peu avant son départ. Contactée par téléphone, Lamia Boutaleb nous explique que « le diagnostic de BCG sera révélé d’abord aux professionnels« , sans donner davantage de précisions. Un responsable de la CNT, également présent à la réunion du 20 avril, nous déclare que la présentation aura lieu « sous peu ».

Selon une autre source proche du ministère, Lahcen Haddad n’était pas satisfait du diagnostic livré par BCG. « Certains professionnels qui n’avaient consulté que le début de l’étude n’étaient pas satisfaits non plus« , nous confie la même source. Face à la complexité du dossier Mohamed Sajid et Lamia Boutaleb, étrangers au monde du tourisme, l’abandonneront-ils comme leur prédécesseur Lahcen Haddad ? Wait and see…

article suivant

Nordin Amrabat pourrait donner son nom à une avenue à Nador

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.