Trois jihadistes marocains liés à Daech arrêtés à Tanger et près de Barcelone

Une opération conjointe des forces de sécurité du Maroc et d'Espagne a conduit au démantèlement lundi d'une cellule liée à Daech.

Par

Crédit: AFP
Crédit: AFP

Le ministère de l’Intérieur annonce ce lundi 8 mai le démantèlement d’une « cellule terroriste composée de trois éléments » présentés comme des « partisans » de Daech. L’un des membres de cette cellule a été arrêté à Tanger, tandis que ses deux complices ont été interpellés en Espagne.

D’après le communiqué du ministère de l’Intérieur, « les investigations préliminaires ont révélé que les membres de cette cellule terroriste entretiennent des relations étroites avec des combattants s’activant sur la scène syro-irakienne dans le cadre du recrutement et du transfert des volontaires au combat dans les rangs de Daech« . D’après la même source, le frère de l’un des suspects figure parmi les candidats au jihad recrutés par la cellule.

D’après Europa Press, les deux complices interpellés en Espagne sont âgés de 21 et 32 ans. Ils ont été arrêtés dans la région de Barcelone. L’agence de presse espagnole, citant le ministère ibérique de l’Intérieur, précise que ces arrestations font suite à une « importante opération conjointe » lancée en octobre 2015, et qui a notamment abouti à l’interpellation de 10 personnes entre le Maroc et l’Espagne pour leurs liens avec Daech.

article suivant

Deux réseaux de trafic de migrants mineurs marocains démantelés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.