Bachir Abdellaoui, maire PJD de Tanger : “Ériger des statues n’est pas dans notre culture”

Le maire de Tanger, Bachir Abdellaoui, se dit étonné de la polémique suscitée par sa demande de Fatwa pour faire édifier une statue d’Ibn Batouta, et promet d’en référer également au ministère de la Culture.

Par

Bachir Abdellaoui, maire PJD de Tanger. Crédit: DR

Dans une interview accordée au quotidien Akhbar Al Yaoum, le maire de Tanger Bachir Abdellaoui tente de calmer la polémique suscitée par sa demande d’une Fatwa pour édifier une statue d’Ibn Batouta dans la ville du Détroit.

Se disant étonné par les proportions prises par la polémique, le maire PJD a confié que la demande qu’il a formulée au Conseil des Oulémas de Tanger a été transférée au Conseil supérieur des Oulémas, ajoutant qu’il avait également l’intention d’en référer au ministère de la Culture, auquel il veut envoyer une demande similaire à celle formulée aux religieux.

Abdellaoui est par ailleurs revenu sur l’idée d’ériger une statue du célèbre explorateur marocain. L’idée aurait émergé lors d’une journée d’étude organisée à l’ambassade de Chine à Rabat. “Ils nous ont montré une statue d’Ibn Batouta érigée en Chine, et nous nous sommes demandés : pourquoi n’aurions-nous pas aussi une statue similaire dans la ville où il est né ?”, a-t-il expliqué à nos confrères.

Revenant encore une fois sur sa demande formulée au Conseil supérieur des oulémas, Abdellaoui explique son geste par le fait qu’ériger des statues “n’est pas dans notre culture”.

article suivant

Détournement de fonds : Ahmad Ahmad, le patron du foot africain, suspendu 5 ans