Le secteur touristique renoue avec la croissance en 2017

Le secteur touristique renoue avec la croissance en 2017

Après une timide hausse enregistrée en 2016, le tourisme marocain devrait enregistrer une croissance des arrivées de 6% en 2017.

Par

Agadir Tourisme. Crédit : DR

Abderrafie Zouitene, directeur de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), prévoit une croissance de 6% des arrivées pour 2017. Ce chiffre représente une hausse de plus de 600.000 visiteurs. Des chiffres encourageants, selon Abdellatif Kabbaj, président de la Confédération nationale du tourisme, contacté par Telquel.ma.

Depuis janvier, les arrivées enregistrées aux postes-frontière sont en hausse. Selon l’Observatoire du tourisme marocain, 651.708 touristes ont visité le Maroc en janvier 2017 (+10% en glissement annuel). L’an passé, le tourisme avait enregistré une timide progression malgré un contexte international morose. 10,3 millions de touristes avaient visité le Maroc sur l’ensemble de l’année 2016 soit une hausse de 1,5% par rapport à 2015. Les recettes avaient elles aussi augmenté de 3,17% en 2016. Elles se sont établies à 63 milliards de dirhams, soit 2 milliards de plus qu’en 2015.

« Les tendances sont bonnes en termes de réservations pour le reste de l’année »

Zouitene est confiant pour le reste de l’année. Le secteur touristique se diversifie et s’ouvre à de nouveaux marchés, notamment russe et chinois. Depuis juin dernier, les ressortissants chinois peuvent en effet se rendre sans visa au Maroc. En janvier et février, les arrivées chinoises ont augmenté de 22% par rapport à 2016, malgré une ligne aérienne indirecte obligeant les Chinois à avoir une correspondance à Paris. Les arrivées russes quant à elles ont augmenté de… 923%!

De nouveaux facteurs devraient favoriser davantage les flux touristiques du royaume. Parmi eux, l’ouverture de Dakhla à l’international à partir de novembre prochain avec le lancement d’une ligne aérienne Dakhla-Paris. Le Maroc espère ainsi développer le tourisme sportif et écologique. Aussi, l’aéroport de Marrakech accueille la compagnie Air France qui, après 10 années d’absence, exploitera la liaison Paris Charles de Gaulle-Marrakech. D’ailleurs, l’aéroport de Marrakech a accueilli 319.888 passagers en février dernier soit une hausse de 8.63% par rapport à 2016.

Pour Abdellatif Kabbaj, il ne faut pas se contenter de ces chiffres. Il faut également s’attaquer au secteur balnéaire susceptible d’attirer un grand nombre de touristes pour un séjour supérieur à 5 jours. « Il n’y a pas assez d’offres sur le balnéaire. Il faut développer le sud d’Agadir jusqu’à Tan Tan« . Pour Kabbaj, il faut se concentrer sur cette région, car elle est « moins isolée que Saïdia« .

article suivant

Nasser Zefzafi et cinq autres détenus rifains souhaitent être déchus de la nationalité marocaine

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.