Carburant: une baisse dont il ne faut pas trop se réjouir

Le gasoil enregistrera une baisse de 33 centimes en moyenne le 1er avril. Il s’agit de la baisse la plus importante de ces deux dernières années.

Par

carburants
Crédit: DR

Bonne nouvelle: le prix des hydrocarbures va baisser le 1er avril. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un poisson d’avril. Alors que le prix du gasoil enregistrera une baisse de 33 centimes en moyenne, celui de l’essence se dépréciera de 17 centimes en moyenne. Ainsi, pour le premier, le prix à la pompe devrait tomber à 8.94 dirhams le litre contre 10.5 dirhams pour le second.

« Cette baisse sera automatiquement répercutée par tous les opérateurs grâce au jeu de la concurrence » selon Adil Ziadi, président du Groupement des pétroliers du Maroc (GPM), contacté par Telquel.ma. Cette baisse n’est qu’une moyenne s’étendant sur fourchette de 30 à 37 centimes.

Elle n’est que la « conséquence des variations du prix des produits raffinés à l’international« , poursuit notre interlocuteur. Ainsi, la baisse significative du cours du baril de pétrole dont le prix variait entre 46 et 47 dollars la semaine dernière a produit son petit effet.

En revanche, les Marocains ne doivent pas se réjouir d’une baisse qu’ils pourraient penser pérenne, car le prix du baril du pétrole est passé à 53 dollars ce matin, soit une augmentation de 4-5 dollars en 3 jours. Cette hausse « aura sans doute des répercussions« , prévient le président du GPM. Il ne reste plus qu’à faire le plein avant le 16 avril.

article suivant

La filiale casablancaise des cinémas Pathé Gaumont se restructure et augmente son capital