Economie

A Casablanca, le président burkinabé plaide pour une zone de libre-échange continentale

Crédit : photo Twitter de Roch Kaboré, président du Burkina Faso
A Casablanca, le président burkinabé plaide pour une zone de libre-échange continentale
mars 16
17:34 2017
Partager

Le chef d'État burkinabé, qui participe au 5e Forum international Afrique Développement (FIAD) à Casablanca, a salué le dynamisme du Maroc en matière d’investissements directs intra-africains et appelé à la concrétisation du projet de zone de libre-échange continentale.

Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, est en visite au Maroc où il prend part au 5e Forum international Afrique Développement (FIAD) organisé par Attijariwafa Bank les 16 et 17 mars à Casablanca. Son pays est l'invité d'honneur de cet évènement qui a pour thème "Les nouveaux modèles de croissance inclusive en Afrique" et qui a réuni tout le gotha économique et financier d'Afrique.

Dans son allocution, le président burkinabé a salué "le dynamisme du Maroc qui ne cesse de développer des initiatives concrètes en matière d’investissements directs intra-africains (...) dans tous les secteurs du développent du continent".

Il a également souligné que le retour du royaume au sein de l'UA "ne peut que renforcer les liens déjà si solides entre le Royaume chérifien et les autres pays africains". Par ailleurs, Roch Marc Christian Kaboré a appelé à "concrétiser le projet de zone de libre-échange continentale, pour accélérer la libre circulation des personnes et des biens".

Évoquant le cas de son pays, le président burkinabé a souligné que le Burkina Faso s'est doté d’un ambitieux référentiel de développement, en l'occurrence le Plan national de développement économique et social (PNDES). "Notre conviction étant faite que celui-ci saura jouer sa partition, soit à travers des investissements directs, soit par le mécanisme du partenariat public-privé", a-t-il déclaré.

La première journée de ce forum a été notamment marquée par la signature d'une convention de partenariat entre l'Agence de promotion des investissements du Burkina Faso et le groupe Attijariwafa Bank.

C7C0wRYW0AEGZuz.jpg large

Bintou Diallo, directrice générale de l'Agence de promotion des investissements du Burkina Faso, et Mohamed El Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank.

Pour rappel, à son arrivée à Casablanca le 15 mars, le chef d’État burkinabé s'est entretenu avec Abdelilah Benkirane et le chef de la diplomatie marocaine Salaheddine Mezouar. Le président Kaboré a également "retrouvé" dans la métropole son homologue guinéen et président en exercice de l'Union africaine, Alpha Condé.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×