Les citoyens peuvent porter plainte contre télévisions et radios

Crédit : haca.ma

La procédure pour porter plainte contre les organes et les opérateurs de la communication audiovisuelle a été publiée par le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle.

Les citoyens et membres de la classe politique peuvent porter plainte contre les radios et télévisions accusées de violer les lois et règlements du secteur de l’audiovisuel. Le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle a publié le 8 mars la procédure qui en définit les règles et les modalités.

Le document daté du 2 mars détaille notamment les plaignants autorisés à saisir le Conseil supérieur. Si les présidents des chambres du parlement, chef de gouvernement et organisation politiques peuvent émettre une plainte, cette procédure est aussi ouverte aux organisation syndicales et, aux associations de la société civile. « Le Conseil Supérieur est également saisi des plaintes émanant des particuliers« , indique l’article 2.

L’institution précise aussi les détails que doit contenir la plainte. L’article 5 indique que le plaignant doit indiquer des « éléments nécessaires à (son) identification » comme son nom, prénom, adresse, email. La plainte doit aussi indiquer des éléments précis sur l’objet de la plainte : programme, support concerné et faits précis. « Les images et/ou propos motivant la plainte » et la date et l’horaire de diffusion du programme doivent être inscrits. Le traitement de la plainte est prévu dans un délai de 60 jours à partir de la date du dépôt, avec la possibilité d’un délai de 30 jours supplémentaires selon l’article 7.

article suivant

L'optimisme du Maroc et du Nigéria suffira-t-il à réaliser leur gazoduc ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.