Prévisions de croissance 2017 : une embellie à l'horizon ?

Le CMC, le FMI, le HCP, la BAD, Bank Al Maghrib ou encore la Banque mondiale s'accordent tous sur une hausse de la croissance du PIB marocain en 2017, mais les prévisions de ces institutions affichent des différences de plus d'un point. 

Par

Crédit: DR

Le Centre marocain de conjoncture (CMC) vient de révéler ses prévisions de croissance pour l’année 2017. Selon l’institution, le taux de croissance projeté pourrait atteindre 4,1 %. « Les prévisions économiques en ce début d’année annoncent une forte reprise du cycle des affaires, une perspective qui tient aux conditions climatiques particulièrement favorables depuis le lancement de la campagne agricole ainsi qu’au redressement attendu des principales activités industrielles, commerciales et de services, » indique le CMC dans sa lettre mensuelle « Maroc Conjoncture », une édition spéciale sur le « marché intérieur au Maroc ».

D’autres institutions nationales avant elle se sont essayées au jeu des prévisions pour la même année. Si du côté  du gouvernement on est plus optimiste, avec un taux de croissance annoncé à 4,5 % dans le projet de Loi de finances 2017, la Banque centrale table de son côté sur un taux de croissance  légèrement supérieur à celui du CMC (4,2 %). Le Haut-commissariat au plan (HCP) est le moins optimiste des trois institutions. Pour l’organisme dirigé par Ahmed Lahlimi, le produit intérieur brut marocain devrait afficher une hausse de 3,6 % en 2017.

Que disent les institutions internationales ?

« En 2017, la croissance devrait s’accélérer autour de 4,4 % (…) et se stabiliser autour de 4,5 % à moyen terme, sur la base des réformes mises en oeuvre en cours« , affirme Nicolas Blancher, chef de la mission de consultation du FMI, lors d’une conférence de presse le 1er décembre 2016 à Rabat. Du côté de la Banque mondiale, le PIB marocain réaliserait une croissance de 4 %. Moins optimiste que les institutions de Bretton Woods, la Banque africaine de développement (BAD) voit l’économie marocaine rebondir d’à peine 3,5 % en 2017.

article suivant

Turquie : Erdogan réélu président

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.