Benkirane : « Quelque chose ne tourne pas rond dans ce pays »

S’adressant aux syndicalistes de l’UNTM, syndicat proche du PJD, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a critiqué les « manœuvres » qui l’empêcheraient de former son gouvernement.

Par

Abdelilah Benkirane © Yassine Toumi/TELQUEL

Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a profité du conseil national de l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM), syndicat proche du PJD, qui se tient ce weekend à Maamora pour envoyer quelques messages à ses adversaires. Le secrétaire général du PJD a évoqué le blocage des tractations pour la formation du gouvernement, appelant ses fidèles à «résister et à poursuivre dans cette attitude sage, parce que nous ne sommes pas venus pour provoquer des troubles dans le pays», a-t-il déclaré, ajoutant que « le chemin pour la formation d’un gouvernement) est encore long », peut-on lire sur le site PJD.ma. « Quelque chose ne tourne pas rond dans ce pays », a même avancé le patron du PJD.

Tout en évoquant le rôle supposé de l’USFP – sans citer nommément le parti de la rose- dans le blocage de la formation du gouvernement, le Chef du gouvernement a fustigé ceux qui, après le discours prononcé par le roi à Addis Abeba, « manoeuvrent pour changer le parcours » des tractations. « Nous connaissons les Grands Électeurs et la manière avec lesquels ils changent de positions, car ils sont contrôlés par des lobbys et des groupes d’intérêts », a-t-il encore martelé.