Le chômage a baissé en 2016 selon le HCP

Le chômage a baissé en 2016 selon le HCP

Selon une note d'informations publiée par le HCP, le nombre de chômeurs a baissé de 3,7% au niveau national en 2016. Parmi ces chômeurs, plus de la moitié sont à la recherche de leur premier emploi.

Par

Crédit : Yassine Toumi.

Le Haut-commissaire au Plan a publié une note d’information sur la situation, l’évolution et les principales caractéristiques du chômage et du sous-emploi au Maroc en 2016. Selon l’institution dirigée par Ahmed Lahlimi Alami, le nombre de chômeurs est passé de 1.148.000 à 1 105.000 entre 2015 et 2016, ce qui constitue une baisse de 3,7 % au niveau national, soit 43 000 chômeurs en moins.

Grosso modo l’effectif des chômeurs a baissé 45 000 personnes dans les villes, mais a augmenté de 2 000 dans la campagne. La population masculine est la plus affectée par le phénomène du chômage en 2016 : 767 000 hommes contre 338 000 femmes, selon les estimations du HCP.

Le taux de chômage a atteint 14,3 % parmi les détenteurs d’un diplôme de niveau moyen, avec un pic de 23,2 % parmi les actifs ayant un certificat de spécialisation professionnelle, et s’est établi à 21,9 % parmi les détenteurs d’un diplôme de niveau supérieur. Il a en revanche atteint sa valeur maximale (25,3 %) au niveau des lauréats des facultés, fait savoir le Haut-commissariat. Selon la même source, près d’un tiers (33,5 %) des chômeurs détiennent un diplôme de niveau supérieur (25,5 % des hommes et 51,5 % des femmes).

Plus de la moitié à la recherche de leur premier emploi

Le profil des chômeurs montre qu’un peu plus de la moitié des chômeurs, soit 54,7 %, sont à la recherche de leur premier emploi en 2016. Les femmes (67 %) sont plus touchées que les hommes (49 %).

Toujours selon le profil près des deux tiers soit 67,2 % des chômeurs au royaume le sont depuis une année ou plus (75,8 % des femmes, 63,4 % des hommes) pendant que 29,1 % des chômeurs se sont retrouvés en chômage suite au licenciement (23,9 %) et 5,2 % suite à l’arrêt de l’activité de l’établissement employeur, précise le HCP.

Parmi les chômeurs, 68 000 personnes en 2016, soit 6,1 % du volume global du chômage, sont découragées par la recherche active d’un emploi, contre 6,7 % une année auparavant, a indiqué la note, ajoutant qu’ils sont à 83,8 % des citadins, à 60,4 % des hommes, à 54,1 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans et à 78,1 % des diplômés.

11,3 % de la population en situation de sous-emploi

Dans sa note, le HCP annonce que 1.207.000 personnes sont en situation de sous-emploi au Maroc en 2016. Le taux de sous-emploi a donc connu une hausse passant de 10,8 % en 2015 à 11,3 % en 2016 au niveau national. Par milieu de résidence, ce taux est passé, respectivement dans les villes et dans la campagne, de 9,9 % à 10,2 % et de 11,8 % à 12,4 %, précise la même source. Au niveau national, le taux de sous-emploi des hommes (13,1 %) représente plus que le double de celui des femmes (6,2 %). En milieu urbain, ce taux (10,3 %) est presque égal à celui des femmes (10,1 %), alors qu’en milieu rural, il est environ cinq fois plus important, soit respectivement 16,6 % et 3,8 %.

Parmi cette population, 980.000 (soit 81,9 %) exercent un emploi rémunéré, et 848 000 (soit 70,5 %) pâtissent d’un sous-emploi lié à l’insuffisance du revenu tiré de leur travail ou à l’inadéquation entre la formation et l’emploi , fait savoir le HCP. Cette population reste jeune (à 38,8 % ) ne dépassant pas l’âge de 30 ans (15-29 ans) et diplômée à 42,5 % , précise le HCP .

Le phénomène du sous-emploi touche particulièrement  les secteurs des BTP (18,5 %), et de l’agriculture (11,6 %), ajoute la même source.

article suivant

Ce que prévoit l’accord scellé entre Addou et les pilotes de la RAM

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.