Télécoms: les prix des communications mobiles ont baissé de 15% en 2016

L'ANRT a publié ses statistiques de secteur pour le dernier trimestre 2016. Le rapport confirme la baisse des prix et la croissance du parc mobile.

Par

smartphone
Une légère baisse de la qualité des appels a été constatée par l'ANRT. Crédit : Iain Farell / Flickr

Les prix des communications mobiles poursuivent leur tendance à la baisse. C’est ce que rapporte l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) le 6 février dans un rapport relatif aux résultats du dernier trimestre 2016.

Le revenu moyen par minute mobile a enregistré une baisse annuelle de 15%, passant de 0,27 dirham HT/minutes à fin 2015 à 0,23 dirham HT/minutes à fin 2016. Les réseaux fixes affichent pour leur part une hausse de 3%, passant de 0,91 dirham HT/min à fin 2015 à 0,94 dirham HT à fin 2016. L’ANRT explique la baisse des coûts du mobile par la hausse de 12% du nombre de minutes consommées. Il a atteint 113 minutes en moyenne par client et par mois entre 2015 et 2016.

En revanche, en raison des nouvelles applications, le nombre de SMS envoyés continue de chuter avec 8 milliards en 2016, soit une baisse de 51,6% par rapport à 2015. Même constat pour le réseau fixe dont l’usage moyen sortant mensuel par abonné a connu une baisse de 2% sur une année, passant de 124 à 122 minutes entre 2015 et 2016.

Augmentation du parc internet mobile

Le parc mobile global (voix et data) s’est élevé à 41,5 millions d’abonnés à fin 2016, avec un taux de pénétration de 122,6%, enregistrant tout de même une baisse de 3,6% par rapport à 2015. Le parc internet mobile connaît lui une progression annuelle de 18,6% avec 15,8 millions d’abonnés à fin 2016. Même constat concernant le parc internet mobile 4G qui a atteint près de 2,8 millions de clients entre son lancement en juin 2015 et fin décembre 2016.

C’est toujours au niveau du prépayé que l’augmentation est la plus forte. La répartition du parc mobile selon le mode de facturation fait ressortir une croissance annuelle de 11,8% du parc postpayé qui a atteint 2,98 millions abonnés. En ce qui concerne le parc des abonnés prépayés, il s’est établi à 38,53 millions abonnés à fin 2016.