Raja Casablanca : la grogne monte contre président Said Hasbane

Plusieurs dizaines de supporters rajaouis ont demandé le départ de Said Hasbane lors d'un sit-in devant le centre d'entrainement du club. 

Par

Said Hasbane, nouveau président du Raja de Casablanca, Crédit : DR

Le patron contesté des Aigles verts n’a pourtant pas l’intention de céder à la pression populaire, en témoigne une déclaration publiée dans l’édition du 2 février du quotidien Assabah, dans laquelle il affirme « qu’il ne démissionnera pas et restera pour le bien du club« .

Ce n’est pas le premier signe de mécontentement à l’égard de Said Hasbane. Le 3 janvier, 48 des 51 adhérents composant l’assemblée générale du club avaient retiré leur confiance au président et son comité. Ils avaient également appelé à la tenue d’une assemblée générale dans un délai de trois semaines, mais n’ont finalement pas obtenu gain de cause.

Lire aussi : Le président du Raja Said Hasbane lâché par des adhérents

À ces contestations s’ajoutent les multiples grèves lancées par les joueurs et l’entraineur du club, Mhamed Fakhir. Des mouvements qui avaient pour but de dénoncer le non-paiement des salaires et des primes dus aux joueurs. Une situation prévisible lorsque l’on sait que le déficit budgétaire du Raja s’élève à 210 millions de dirhams.

Lire aussi :  Raja de Casablanca : les joueurs refusent de faire le déplacement à Tétouan

Malgré ces crises internes, le club a enregistré de bons résultats lors de la première de partie de saison. Les Aigles verts occupent la quatrième place de la Botola avec 26 points, et quatre unités de retard sur le leader wydadi. Pour cette première partie  de saison, les Verts affichent un bilan de six victoires, et huit matches nuls pour une seule défaite en quinze rencontres. Le Raja retrouve les terrains de Botola le 4 février contre le KAC de Kénitra.

article suivant

Le pape François bientôt en visite officielle au Maroc ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.