CAN 2017: à Oyem, la joie communicative du onze national

Hervé Renard savoure sa revanche, Rachid Alioui raconte son exploit, Boussoufa satisfait, et Mehdi Benatia fête la victoire dans les vestiaires avec les joueurs... L'ambiance était à la fête chez les Lions de l'Atlas, après leur qualification pour les quarts de finale de la CAN 2017. Une première depuis 2004.

Par

Crédit: FRMF

La victoire de l’équipe nationale face à la sélection ivoirienne (1-0) permet au Maroc d’atteindre les quarts de finale de la compétition. Une consécration après 13 ans d’attente. En effet, les Lions de l’Atlas n’avaient plus franchi le premier tour depuis le parcours héroïque qui les avait menés jusqu’à la finale de la CAN 2004 en Tunisie sous les ordres de Badou Zaki.

Renard relève son défi

L’homme à la chemise blanche n’a pas laissé filer l’occasion pour adresser des piques à ses détracteurs. « On m’a insulté et critiqué avant même que les matches de la Coupe d’Afrique des Nations ne commencent et d’anciens entraîneurs et joueurs marocains ont à leur tour commencé à tirer sur les joueurs en déstabilisant psychologiquement les joueurs de la sélection au lieu de les soutenir« , a regretté, le sélectionneur national, avant de rajouter: « On leur dédie la victoire et la qualification de ce soir« . Hervé Renard avait déclaré avant le début de la CAN que la qualification des Lions de l’Atlas au 2e tour, reste « un défi personnel » pour lui.

Rachid Alioui: « J’ai cadré et elle était au fond »

https://www.youtube.com/watch?v=faneRnfMQrs&feature=youtu.be

L’auteur du but de la victoire contre les Éléphants ivoiriens, Rachid Alioui, est revenu devant la presse sur son moment de gloire. « Je suis rentré, j’ai fait tous les efforts possibles, maintenant on va attendre ce match de quarts de finale avec détermination« , a déclaré l’attaquant de Nîmes. « Dans ma tête, c’était clair. Dès que j’ai l’opportunité de frapper, je frappe comme le disaient mes coéquipiers et le coach (…) j’ai cadré et elle était au fond« .

« Les Marocains, vous méritez la victoire »

Il y avait encore beaucoup d’émotions après ce succès, notamment chez le milieu  de terrain Mbark Boussoufa, qu’on a vu en larmes juste après le but d’Alioui (64e minute). Sollicité par notre confrère de Medi1TV, Nawfel Al Awamleh, pour s’exprimer après le match, le meneur de jeu embrasse le journaliste avant de déclarer que « les Marocains méritent la victoire. Ce match n’était pas facile. Cette rencontre était une bataille (…) L’essentiel aujourd’hui c’est la qualification, et la joie des Marocains« .

La fête aux vestiaires et dans le bus

Sur sa page Facebook officielle, et sur Snapchat, le capitaine Medhi Benatia a partagé les moments de liesse de ses coéquipiers dans les vestiaires du stade d’Oyem, et depuis le bus qui a ramené la sélection à son hôtel.

https://youtu.be/0KD_V_JfkpQ

https://youtu.be/nfzYgGeab2c

article suivant

Élection des membres de la Chambre des Conseillers : le dépôt des candidatures du 24 au 27 septembre