Casablanca : L'étang d'El Oulfa sera réhabilité

L'étang El Oulfa, situé dans le quartier Al Firdaous à Casablanca, sera réhabilité grâce aux effort conjoints de la fondation Lydec, l'arrondissement de Hay Hassani et le bureau d'étude "Des Paysages-Labib".

Par

Crédit : Yassine Toumi/TELQUEL

L’un des rares lacs urbains du Maroc, l’étang El Oulfa connu sous le nom d’  » Etang Schneider  » sera réhabilité grâce aux efforts conjoints de plusieurs acteurs au niveau de la ville de Casablanca. En effet, la Fondation Lydec, la Préfecture d’arrondissement de Hay Hassani et le bureau « Des Paysages-Labib » ont signé, récemment, une convention de partenariat pour officialiser le projet de réhabilitation de l’étang El Oulfa, situé au quartier Al Firdaous à Casablanca, indique, un communiqué de la Fondation Lydec relayé par la MAP.

L’étang qui est d’une superficie globale de 9 hectares recèle de richesses faunistiques et floristiques à préserver et à mettre en valeur. « Le projet concrétise la démarche partenariale et de dialogue avec les parties prenantes initiée, il y a deux ans, avec la participation d’acteurs de la société civile et d’experts en développement durable et d’universitaires« , a déclaré le président de la Fondation Lydec et directeur général de Lydec, Jean-Pascal Darriet, cité par le communiqué.

La Fondation Lydec s’engage à apporter son soutien financier pour la réalisation des études paysagères du projet de réhabilitation de l’étang El Oulfa et de ses abords (jardin écologique, berges…). De son côté, le bureau « Des Paysages-Labib » accomplira lesdites études et proposera un aménagement paysager de la falaise. Les études porteront aussi sur le réaménagement du jardin de la préfecture, situé entre l’étang et le siège de la Préfecture d’arrondissement de Hay Hassani, ainsi que la création d’un mur de clôture paysager de l’étang.

Le projet prévoit le renforcement des équipements urbanistiques, à travers la mise en place de l’éclairage public et de l’assainissement des eaux usées, l’aménagement d’équipements socio-culturels et sportifs, l’implication des associations locales pour l’animation de l’espace et la création d’un centre d’éducation à l’environnement.

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.